Prêts de vélos électriques : La Rochelle lance un Plan totalement gratuit

Prêts de vélos électriques : La Rochelle lance un Plan totalement gratuit

22399

Déjà connue pour son orientation écologiste, La Rochelle mène actuellement une expérience locale de prêts de vélos électriques. Sur place, cette initiative a commencé en mai dernier. Dans un premier temps, dans la commune de Sainte-Soulle.

Une politique volontaire

Un programme gratuit de prêts de vélos électriques a commencé à La Rochelle.

Un programme gratuit de prêts de vélos électriques a commencé à La Rochelle.

Depuis près d’un demi-siècle, La Rochelle privilégie la bicyclette pour se déplacer dans son agglomération. Cela favorise une pollution réduite dans la cité maritime. Et une circulation urbaine plus douce. Peu à peu, cette politique de la ville a permis de désengorger son centre-ville. Ainsi, sur place, de nombreuses associations cyclistes sont nées. Grâce à un dispositif citoyen de prêts de vélos jaunes, amorcé en 1976. Initié par le maire de l’époque, Michel Crespeau. Désormais, la ville blanche a décidé d’expérimenter un nouveau dispositif. Mais cette fois, de prêts de vélos électriques. Ainsi, le nouveau maire, Jean-François Fountaine, désire accentuer la tendance à rouler sans polluer. Afin de permettre au territoire de La Rochelle d’atteindre l’objectif zéro carbone.

Sept communes participantes à l’opération prêts de vélos électriques à La Rochelle

En plus de Sainte-Soulle, au nord-est de La Rochelle, ce programme de prêts de vélos électriques concerne maintenant six autres communes. Sur les vingt-huit communes de l’agglomération. Plus précisément, à Périgny, Saint-Christophe, Saint-Rogatien, Sainte-Soulle, Salles-sur-Mer, Vérines et Yves. De cette façon, pendant un an, les mairies de ces communes pourront prêter au minimum un vélo à assistance électrique. Sur simple demande. Cela, aussi bien pour les habitants que les employés municipaux. Par la suite, en fonction du succès rencontré par ce programme, le nombre des vélos électriques disponibles pourrait augmenter. Dans ce cas, ce dispositif de prêts gratuits pourrait alors devenir payant. Sur la base d’un forfait mensuel de 35 euros.

Une procédure simple

Actuellement, les habitants qui souhaitent bénéficier des prêts de vélos électriques doivent juste aller dans leur mairie. Afin de présenter leur carte d’identité et un justificatif de domicile. Attestant qu’ils résident dans l’une des sept communes adhérant à ce programme. Cette procédure est identique dans chaque commune. Ensuite, le riverain n’a qu’à préciser la durée pendant laquelle il souhaite emprunter un vélo à assistance électrique. Bientôt, ce dispositif en faveur de la mobilité douce devrait se renforcer. Cela, sur l’ensemble du territoire rochelais.