Xenia, start-up de cohabitation intergénérationnelle au service de la solidarité entre citoyens

Xenia, start-up de cohabitation intergénérationnelle au service de la solidarité entre citoyens

21415

Xenia part d’un constat flagrant : les seniors doivent souvent composer avec un budget restreint et souffrent parfois de solitude. Quant aux étudiants, ils sont nombreux à rencontrer des difficultés financières et peinent à trouver un logement. Fondée au printemps 2020 par Céline Amaury, la start-Up remédie à ces deux problématiques. Elle propose un service de cohabitation intergénérationnelle qui disponible désormais dans plusieurs grandes villes de France. À l’heure de la division renforcée par la crise du Covid-19, ce service réconcilie les générations d’une même ville.

Xenia, une réponse à la pénurie de logement dans les villes étudiantes

deux femmes qui partage une tasse de café chez Xenia

réconcilie les générations d’une même ville

La cohabitation intergénérationnelle permet à des seniors de louer à des jeunes une partie de leur logement. Un système gagnant-gagnant qui valorise l’entraide et le partage entre les générations.

D’une part, cela permet à des seniors de repousser le départ en maison de retraite et de rompre avec la solitude, grâce à une présence au quotidien tout en bénéficiant d’un complément de revenus. D’autre part, cela donne la possibilité à des étudiants ou jeunes actifs de trouver un logement à loyer modéré en échange de quelques services pour faciliter le quotidien de leur hôte senior.

une jeune femme bavarde avec une personne âgée un échange par Xenia

Rassembler les étudiants et les séniors d’une même ville

Xenia est présente dans plusieurs grandes villes de France, notamment en Ile-de-France et à Bordeaux, mais aussi à Nantes et Strasbourg et dans les plus petites communes de l’hexagone (Bayonne, Valence, Limoges, Aix-en-Provence, Dunkerque, etc.). Désormais, elle est également présente à Rennes et Lille, deux grandes villes étudiantes où la pénurie de logements est importante. Un état de fait dû au contexte de la crise sanitaire. D’un côté, le taux de réussite exceptionnel au bac a entrainé un nombre plus important de jeunes dans les études supérieures, donc une hausse des demandes de logements. De l’autre, la crise a provoqué une frilosité du déménagement, donc moins d’appartements se libèrent et l’offre baisse.

Un service qui récrée un lien fort entre les citoyens d’une même ville

Cette crise sanitaire inédite n’a pas seulement accentué la pénurie de logements. Elle a également intensifié le fossé entre les personnes âgées et les jeunes. Ces derniers sont présentés dans les médias comme des personnes irresponsables prenant des risques inconsidérés, tandis que les seniors sont des personnes vulnérables se retrouvant à l’hôpital au péril de leurs vies. Ces représentations sont dangereuses car stigmatisantes pour les deux générations et renforcent l’écart entre les générations.

Afin de créer des duos harmonieux, Xenia a conçu avec une spécialiste des relations intergénérationnelles un questionnaire spécifique. Ce questionnaire permet de comprendre les attentes et les centres d’intérêts des deux parties. L’entente, qui est qualifiée par les duos d’équivalente à celle entre grands-parents et petits-enfants, réconcilie ces générations que l’on oppose traditionnellement.