DERNIERES INFORMATIONS
Search

Interview de Sylvain Lecoustey, Directeur Général France d’Alcatel-Lucent Enterprise

19937

Alcatel-Lucent Enterprise est une multinationale française dont le siège social située à Colombes, dans les Hauts-de-Seine. Elle développe et commercialise des solutions et des services de télécommunications et de mise en réseau, destinés aux entreprises. Voici l’interview de Sylvain Lecoustey, Directeur Général pour la France. Il nous explique comment sa société s’est adaptée aux nouvelles opportunités et contraintes générées par la crise sanitaire.

Monsieur Lecoustey, pouvez-vous nous présenter le cœur d’activité de votre société ?

Sylvain Lecoustey : Alcatel-Lucent Enterprise est un acteur historique et incontournable sur le marché des solutions de communication, de collaboration et de réseau d’entreprise. Une société née en France, aujourd’hui mondiale, avec plus de 100 ans d’existence. Un fait assez rare dans le secteur des technologies des données et des télécommunications. Notre société offre des expériences technologiques personnalisées, ou du « tout connecté » aux entreprises. Notre expertise actuelle, notre ADN, est centrée sur les solutions d’infrastructures réseaux à l’ère du numérique, de communications et du Cloud. Des solutions conçues pour assurer le succès de nos clients. Un succès soutenu également par des modèles commerciaux flexibles: dans le Cloud, sur site et hybride. Alcatel-Lucent Enterprise est né dans le secteur de la téléphonie. Mais, dès les années 2000 et le développement de l’Internet, notre entreprise a complété son activité de télécommunication. Notamment en intégrant dans notre offre des solutions de réseau et de communication Cloud d’entreprise.

Dans un secteur nouveau et très concurrentiel, Alcatel-Lucent Enterprise a été dynamisé et a changé d’écosystème. Et ce, face à de nouveaux concurrents comme Cisco Systems ou Google. L’arrivée du Cloud nous a poussé à développer de nouvelles compétences technologiques. A apporter  aussi plus de souplesse et d’usages différents aux utilisateurs finaux. Notamment en se basant sur leur expérience et leurs besoins. Cette nouvelle vague technologique nous a permis d’accompagner les entreprises dans leur transformation digitale, grâce à de nouvelles solutions innovantes.

Dans quelle mesure ces évolutions ont-elles changé votre travail ?

Aujourd’hui, ce sont les demandes des utilisateurs qui conditionnent la mise en place de nouveaux outils. Progressivement, ces nouvelles attentes ont modifié les habitudes de travail. Les demandes des entreprises se retrouvent au cœur des applications développées par Alcatel-Lucent Enterprise. Pour rester performantes, les solutions de télécommunications doivent s’adapter. S »adapter aux nouveaux besoins et aux métiers des clients, avec une plus grande réactivité, en sachant sortir des silos habituels. L’arrivée soudaine de la crise sanitaire et le développement du télétravail à grande échelle a intensifié l’utilisation des solutions de collaboration. Des solutions que nous avions déjà commencé à développer avant la pandémie, comme notre application Rainbow.

Quel impact concret a eu la Covid sur l’offre d’Alcatel-Lucent Enterprise en France ?

Indéniablement, la Covid a accéléré certains changements. Principalement, en dématérialisant les moyens de télécommunication pour rassembler, à terme, quasiment tout ce qui a trait au poste de travail sur un ordinateur. Cela est devenu possible grâce au développement de la technologie Cloud. Une technologie accessible par n’importe quel poste de travail, où qu’il soit, dès lors qu’il dispose d’une connexion Internet.

Quels sont vos principaux secteurs d’activité ?logo de Alcatel dont Sylvain Lecoustey est le PDG

Alcatel-Lucent Enterprise déploie ses solutions essentiellement sur cinq secteurs : le secteur public, qui inclut la Défense, la Santé, les Transports (avec l’activité des ports et des aéroports), l’Education, et enfin l’Hôtellerie. Ces cinq piliers concentrent l’essentiel des demandes adressées à Alcatel-Lucent Enterprise France actuellement. Par ailleurs, et spécifiquement en France, nous avons identifié deux autres marchés importants : les banques et les assurances. Elles disposent en effet de nombreux centres d’appels et nécessitent un traitement particulier de leur réseau de communication.

Comment traitez-vous les demandes générées par le télétravail ?

Cette année, l’engouement forcé pour le développement du télétravail a obligé toutes les entreprises à se focaliser sur l’innovation. Alcatel-Lucent Enterprise s’est rapproché de startups françaises, des universités technologiques de Brest et de Strasbourg. Ou encore, le pôle de l’Innovation et de la Recherche du Plateau de Saclay, avec lequel une collaboration a été formalisée pour mettre au point de nouveaux outils applicatifs. Concrètement, grâce au département R&D de Saclay, nous avons uniformisé toutes les fonctions utiles à un employé sur son ordinateur ou son smartphone.

Quels sont les clients qui travaillent avec vous ?

Le groupe Résadia a été sélectionné par l’UGAP (Union des Groupements d’Achats Publics) pour son offre de systèmes de téléphonie Alcatel-Lucent Enterprise. Cela, pour aider à renouveler en quatre ans les outils de télécommunication, liés à la mise en place à grande échelle du télétravail. De nombreuses mairies, ministères ou des collectivités, qui ont dû délocaliser leurs services, ont également fait appel aux solutions d’Alcatel-Lucent Enterprise pour adapter leurs outils de télécommunication dans cette perspective. Aujourd’hui, des acteurs importants de la Défense nous font confiance. Nous sommes fiers également d’avoir équipé plus de la moitié du secteur public français. Cela inclut les établissements de soins et les centres d’incendies et de secours, très soucieux de la fiabilité et du respect des réglementations, en termes de sécurité des données.

Pouvez-vous nous dire Sylvain Lecoustey, quel impact a eu la crise sanitaire sur Alcatel-Lucent Enterprise France ?

Alcatel-Lucent Enterprise a acquis plus d’agilité, d’adaptabilité et de réactivité. Grâce à une écoute plus attentive de nos clients, en étant solidaire de leurs contraintes financières, nous leur avons permis de conserver une continuité de leur activité. Ainsi, Alcatel-Lucent Enterprise a fourni, pendant trois mois, à titre gracieux, l’accès à la plateforme collaborative Rainbow. Un outil central dans une stratégie Cloud, car il regroupe des fonctions de téléphonie, de vidéo et de chat.

 

Comment Rainbow se démarque-t-il de Zoom ou de Teams ?

Rainbow se démarque grâce à un Cloud souverain, basé en France, non-soumis au Patriot Act, qui garantit la conservation par et pour l’entreprise des données qui y transitent. Rainbow offre aux clients un contrôle complet sur leurs données et nous avons des réactions très positives sur ce point. La capacité de pouvoir offrir un environnement de développement et d’hébergement basé en France, conforme aux règlementations françaises et européennes en terme de sécurité des données, est un facteur de différenciation très important pour nous. En effet, juridiquement, ces données appartiennent toujours à l’entreprise. Ce qui n’est pas le cas de Zoom ou de Teams, pour les documents et les chats qui passent par leurs serveurs. Peu de gens le savent, mais ces données sont toujours consultables en théorie par l’administration américaine.

En tant qu’entreprise basée en Europe, Alcatel-Lucent Enterprise n’est pas liée par les lois concernant le Patriot Act, et elle est le seul fournisseur non-américain de solutions de collaboration-en-tant-que-service (UCaaS) reconnu par les analystes. Nos choix de partenariats d’hébergement sont également un différentiateur. Les services Rainbow sont fournis avec un accès au Cloud public via notre centre de données en Europe.

De plus, Alcatel-Lucent Enterprise détruit ces données au bout de six mois, pour garantir une sécurité maximale. Pour ces raisons et d’autres, Rainbow est recommandée par la Direction Interministérielle du Numérique (DINUM), pour les agents de l’État en complément de la webconférence d’État, et le label DINUM est en cours. La Certification de Sécurité de Premier Niveau (CSPN) de l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) est en cours également. Nous assurons le plus haut niveau de conformité réglementaire, non pas seulement avec les certifications RGDP et ISO 270001, mais également avec la certification HDS (Hébergeurs des Données de Santé).

Par ailleurs, Rainbow est « Made in France » et l’équipe Rainbow, avec ses 150 experts, fait partie des 960 employés d’Alcatel-Lucent Enterprise basés en France. Au-delà de notre savoir-faire local, notre écosystème de partenaires français est un tissu riche et historique. Il couvre tout le territoire français et ne cesse de se développer.

Pour conclure cet interview Sylvain Lecoustey , comment voyez-vous le futur du télétravail ?

Dès lors que le télétravail s’intègre dans les codes des entreprises et des organisations publiques, le travail sera hybride. Un mode particulier entre présentiel et distanciel. Le Flex-office, ou espace de bureau “flexible”, est déjà adopté par quelques entreprises pionnières. Des entreprises souvent soucieuses d’optimiser les coûts liés au foncier. Un concept qui sera probablement très séduisant pour de nombreuses entreprises. Il oblige cependant à repenser radicalement l’organisation physique et les réseaux informatiques. Et ce, pour permettre une approche plus hybride des tâches des collaborateurs.

Par ailleurs, le Plan de Relance Digitale de l’Etat jouera sans doute un rôle majeur dans la transformation du secteur public. Il débloquera en effet des primes à la numérisation, comparables aux primes en faveur des initiatives écologiques. Ce Plan soutiendra les organisations qui sont prêtes à opérer leur transformation digitale. De plus, ces primes concernent également les mairies et les services publics. Des acteurs qui ont besoin du Wi-Fi, d’une bonne connectivité et d’un service d’accueil multicanal, pour offrir de meilleurs services à leurs employés et concitoyens. Nous sommes prêts à les accompagner dans cette transformation digitale, avec des solutions adaptées. Enfin, cette révolution dans l’organisation intrinsèque et systémique du travail encourage les salariés à s’éloigner des métropoles. Un moyen pour travailler depuis les régions qui devront alors s’équiper pour attirer et retenir de nouveaux habitants.