Reprise du sport en intérieur : une autorisation très attendue

Reprise du sport en intérieur : une autorisation très attendue

19505

Depuis quelques jours, la reprise du sport en intérieur, y compris de façon collective, est à nouveau possible sur l’ensemble du territoire. Alors qu’une interdiction impactait cette pratique depuis le 16 janvier. Une décision que de très nombreux sportifs espéraient. Cette annonce va également changer le déroulement des activités physiques à l’école.

Une autorisation dans les lieux clos

L'exécutif vient d'autoriser la reprise du sport dans des locaux fermés.

L’exécutif vient d’autoriser la reprise du sport dans des locaux fermés.

Avant que cette reprise du sport en intérieur soit à nouveau autorisée, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education, et par Roxana Maracineanu, chargée des Sports, l’ont attentivement étudiée. Ainsi, l’Education Physique et Sportive a pu reprendre dans les écoles. Y compris pour des sports se pratiquant dans des gymnases, ou encore des piscines. Ce qui permettra notamment de limiter de futurs risques de noyades. Chez de nombreux enfants et adolescents. Pourtant, dans un premier temps, le Premier ministre Jean Castex avait rejeté cette possibilité. Pour limiter les risques de contagion. Un danger qui continue de préoccuper les médecins, qui redoutent toujours les contaminations dans les lieux clos. Évidemment, ce retour à une quasi normalité devra s’accompagner d’un strict respect des protocoles sanitaires en vigueur. Précisés dans le détail par le ministère de l’Éducation aux rectrices et aux recteurs de tous les établissements.

Reprise du sport en intérieur et limitations annexes

En parallèle, dans les 16 départements actuellement sous restrictions sanitaires, les mineurs peuvent pratiquer des activités périscolaires et extrascolaires, mais « […] uniquement en extérieur ». Il s‘agit de huit départements de la région Île-de-France, de cinq départements de la région Hauts-de-France et des Alpes-Maritimes, de l’Eure et de la Seine-Maritime. Cependant, en respectant la limite maximale de groupes de six participants, avec l’ éducateur. Concernant les sportifs adultes, pour les activités de plein air nécessitant des équipements sportifs, aucune limitation de nombre n’existe. Toutefois, à condition qu’un encadrement existe pour ces activités. Entre autres, d’associations sportives.