Un usage sanitaire des QR codes sera instauré à partir du 9 juin prochain.

Usage sanitaire des QR codes : accès aux bars et aux salles de sports

20608

Dès le 9 juin prochain, un nouvel usage sanitaire des QR codes sera mis en place. Principalement, lorsqu’on accédera à l’intérieur des bars, cafés, restaurants, stades et salles de sport. De plus, la limite du couvre-feu passera de 21 heures à 23 heures. A partir de cette date, les QR codes serviront à tracer d’éventuels contacts avec des personnes contaminées par la Covid. Ce dispositif s’appuiera notamment sur l’application TousAntiCovid.

Détecter les chaînes de contamination

L'usage sanitaire des QR codes sera instauré à partir du 9 juin prochain. Il servira à casser les chaînes de contamination de la Covid.

L’usage sanitaire des QR codes sera instauré à partir du 9 juin prochain. Il servira à casser les chaînes de contamination de la Covid.

Avec cette mise en place, plus complet que l’utilisation de simples codes-barres, l’exécutif souhaite mieux détecter les chaînes de contamination. Afin de pouvoir prévenir les citoyens exposés à des cas contacts. Toutefois, ce dispositif ne sera pas obligatoire. Ainsi, les personnes qui le souhaitent pourront aussi inscrire leurs noms sur un carnet papier, lorsqu’elles accéderont aux établissements. Il faut rappeler que les QR codes peuvent afficher 21 modules par côté, jusqu’à 177 pour les plus grands. Ainsi, grâce à leur édition en deux dimensions, ces codes peuvent contenir plusieurs milliers de caractères, lisibles verticalement ou horizontalement. Cette caractéristique explique la raison de l’usage sanitaire des QR codes. Cette utilisation des QR codes pour accéder à des lieux publics existe déjà à l’étranger. Entre autres, à Singapour.

Usage sanitaire des QR codes : une mise en pratique simple

Pour les personnes qui utiliseront ce dispositif, validé par décret en début d’année, elles devront juste pointer l’appareil photo de leur smartphone vers les QR codes pour les scanner. Cependant, dans la plupart des cas, il faudra avoir téléchargé auparavant l’application TousAntiCovid, capable de lire ces codes. En pratique, ce système doit même fonctionner avec d’anciens portables. Ceux-ci fonctionnant parfois avec des OS qui datent. Toutefois, il faut préciser qu’environ un quart de la population ne possède pas de smartphone. Dans les établissements, les QR codes seront aisément visibles, car toujours dans des endroits très évidents. Notamment, dès l’entrée. Ainsi, le public pourra aisément scanner ces codes. Y compris sans avoir de connexion Internet. Ainsi, l’usage sanitaire des QR codes restera simple.

Une meilleure protection des données personnelles

Le Gouvernement a précisé que cet usage sanitaire des QR codes offrira une meilleure protection des données personnelles qu’un carnet de contacts. Dans lequel les personnes laissaient jusqu’à présent leurs cordonnées privées. Ce qui pouvait entraîner des indiscrétions. Désormais, à la place, l’application TousAntiCovid permettra de conserver dans un serveur dédié « […] les informations relatives à la fréquentation d’un lieu clos […] ». Ce qui servira ensuite à informer les utilisateurs, s’ils ont été en contact avec « […] une personne diagnostiquée ou dépistée positive au virus […] ». Cependant, il est important de préciser que les usagers ne sauront pas par qui ils auront été exposés à un contact Covid. Ni à quel endroit.