DERNIERES INFORMATIONS
Search
Rennes la ville connectée

Les mesures prises par Rennes pour rester une ville connectée et responsable

26905

Rennes veut rester une ville connectée et elle n’hésite pas à le faire savoir à la moindre occasion. En tête du peloton, elle sait prendre les mesures nécessaires pour être connectée tout en restant la plus responsable possible.

Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Le numérique responsable à Rennes

Rennes veut rester une ville connectée, tout en prônant « un numérique responsable » et elle y arrive tout à fait. En effet, la capitale bretonne est une adepte dans ce domaine et elle parvient même à le faire savoir à l’échelle internationale.

Rennes veut rester une ville connectée

Le numérique responsable à Rennes

Pour réussir ses exploits remarquables, Rennes a opté pour plusieurs solutions telles que :

  • 9 laboratoires de recherche publique ;
  • 4000 entreprises ;
  • 3000 start-ups.

Ces derniers travaillent dans le secteur permettant à une ville connectée de s’épanouir. Bien sûr, c’est aussi une solution permettant de créer jusqu’à 33 000 emplois différents.

La politique de Rennes consiste donc à faire toujours plus d’efforts afin d’encourager cette avancée et d’innover toujours plus dans ce domaine fructueux afin de pouvoir appréhender des étapes vertueuses.

Les mesures prises en charge par Rennes

 Le numérique responsable à Rennes

Les mesures prises en charge par Rennes

Il est vrai que Rennes souhaite rester une ville connectée, mais elle ne veut tout de même pas lésiner sur l’aspect responsable qui lui est extrêmement important. De ce fait, plusieurs mesures sont entreprises pour réussir encore plus d’exploits dans ce sens.

En effet, la capitale bretonne a installé 5 capteurs permettant de mesurer les ondes électromagnétiques. Ces dernières sont habituellement émises par les téléphones mobiles. Cela permet en l’occurrence de mesurer le niveau d’exposition à ces ondes ainsi que les éventuels risques pour la santé des usagers.

Outre cela, il est également important de savoir que Rennes souhaite faire jouer plusieurs enjeux tout en restant connectée. Elle fait alors jouer des aspects écologiques, économiques, solidaires, etc.

D’ailleurs, pour éviter de nuire à la planète, la ville a décidé de donner aux ordinateurs une durée de vie plus longue. Chaque année, des centaines d’ordinateurs et de smartphones sont reconditionnés dans la ville. Une partie de ces objets reconditionnés est donnée à des gens nécessiteux par le biais de CCAS.

Cela permet alors à Rennes de rester une ville connectée tout en étant responsable et en réduisant considérablement son empreinte énergétique.



Avatar photo

Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.