Un nouveau Centre Educatif Fermé verra bientôt le jour en Saône-et-Loire

Nouveau Centre Educatif Fermé : un projet validé en Saône-et-Loire

3505

Vendredi dernier, Eric Dupond-Moretti, le garde des Sceaux, a annoncé la création d’un nouveau Centre Educatif Fermé à Varennes-Le-Grand, en Saône-et-Loire. Celui-ci servira à réinsérer des mineurs délinquants. En pratique, cette nouvelle structure prendra place à proximité du centre pénitentiaire de la commune.

Une promesse appréciée

Un nouveau Centre Educatif Fermé verra bientôt le jour en Saône-et-Loire. Une promesse faite par Eric Dupont-Moretti.

Un nouveau Centre Educatif Fermé verra bientôt le jour en Saône-et-Loire. Une promesse faite récemment par Eric Dupont-Moretti.

Ce vendredi, profitant de sa visite au centre pénitentiaire de la commune, le ministre de la Justice a promis la future construction d’un nouveau Centre Educatif Fermé. Celui-ci s’adressera à des mineurs délinquants. Il verra le jour à Varennes-Le-Grand. Normalement, cette nouvelle structure devrait être opérationnelle dès le début de l’année 2024. Ce type de centre permettra un hébergement spécifique, à mi-chemin entre un accueil carcéral et l’encadrement d’un foyer. Ce nouvel établissement alternatif se situera à proximité de l’autoroute A6 et du centre pénitentiaire déjà existant. Il prendra place sur un site d’une superficie d’un hectare.

Un nombre limité de résidents

Ce centre de Varennes-Le-Grand devrait accueillir au maximum dix jeunes, entre 13 et 18 ans. Tous ces adolescents devront respecter un contrôle judiciaire, assorti d’un sursis s’accompagnant d’une mise à l’épreuve. Voire, d’une libération conditionnelle. Ainsi, ces résidents auront l’obligation de séjourner en permanence dans ce Centre Educatif Fermé. Cela, en étant placés sous la surveillance d’éducateurs spécialisés, chargés de leur parcours de réinsertion.

Création du nouveau Centre Educatif Fermé en Saône-et-Loire, un projet très attendu

La récente annonce faite par le ministre de la Justice a apporté une conclusion très attendue concernant la création d’un Centre Educatif Fermé en Saône-et-Loire. Auparavant, entre 2005 et 2018, ce type d’établissement avait déjà existé dans la commune d’Autun. Cependant, il y a trois ans, en raison de nombreuses complications internes, ce centre avait finalement dû fermer. Pour pallier cette fermeture, l’association Sauvegarde 71, mandatée par l’Etat, avait alors envisagé de créer une structure similaire dans la commune de Chardonnay. Plus précisément, à proximité de Tournus. Mais au final, ce projet avait finalement été rejeté. Cela, en raison de l’opposition de nombreux riverains et certains élus locaux.

La concrétisation d’un programme gouvernemental

En définitive, la création du Centre Educatif Fermé aura lieu à la Varennes-Le-Grand, dans l’aire de Chalon-sur-Saône. Par la suite, pour concrétiser ce projet en faveur de la réinsertion des mineurs délinquants, un nouvel appel d’offres sera bientôt lancé. A terme, ce nouvel établissement étayera le programme établi en 2018 par le Gouvernement, visant à construire vingt nouveaux Centres Educatifs Fermés sur le territoire. Cela, afin de compléter les cinquante-et-un centres aujourd’hui en activité. Ces derniers étant volontairement situés à proximité de centres urbains, afin de faciliter la réinsertion des mineurs hébergés.