Le grand attrait pour les vélos électriques alimente un marché en pleine expansion.

Le grand attrait pour les vélos électriques : un marché en pleine expansion

23028

Selon le dernier rapport annuel de l’Union Sport & Cycle, en 2020, le grand attrait pour les vélos électriques a permis à ce marché de considérablement progresser. Or, ce bond continue de se confirmer cette année.

Une filière très florissante

Le grand attrait pour les vélos électriques alimente un marché en pleine expansion.

Le grand attrait pour les vélos électriques alimente un marché en pleine expansion.

Contrairement à de nombreux secteurs durement affectés par la crise sanitaire, celui des ventes de vélos s’est beaucoup développé. En affichant une réussite évidente. Plus précisément, avec le grand attrait pour les vélos électriques au sein de la population. Celle-ci étant de plus en plus attirée par les modes de transport alternatifs. Surtout ceux qui permettent un respect de la distanciation sociale. Ainsi, dernièrement, pour ne pas se retrouver serrés dans les transports publics, de très nombreux usagers ont préféré circuler à vélo. D’autant plus que l’assistance électrique, désormais courante sur de nombreux modèles, a rendu les efforts musculaires beaucoup moins pénibles. Au final, cela explique les glorieux résultats des ventes de Vélos à Assistance Electrique. Dorénavant dénommés les VAE.

Des dépenses globales plus élevées

Au total, en 2020, près de 515.000 VAE ont trouvé preneur. Ce qui prouve le grand attrait pour les vélos électriques. Ces derniers enregistrant une progression de près de 30 %, par rapport à l’année 2019. Par ailleurs, en terme de hausse des dépenses dans cette filière, cette embellie constitue une progression globale de 56 % de ce marché spécifique. Enfin, preuve d’un regain d’intérêt indéniable pour la bicyclette, en 2020, près de 2.685.000 se sont vendues en France. Cela, tous modèles confondus.

Des prix également en hausse

Pourtant, concernant les engins électriques, leur tarif moyen a aussi augmenté. Sans doute à la faveur des dernières aides gouvernementales. Celles-ci ayant atteint approximativement 20 %. Aujourd’hui, cela place le prix médian d’un vélo électrique à environ 2.080 euros. Alors, pour compenser cette somme conséquente, de nombreux départements et villes offres des aides aux futures acheteurs. Souvent, entre 500 et 600 euros. Evidemment, cela profite à ce secteur très apprécié. En tête, ce sont les vélos tout-terrain qui attirent le plus. Avec une hausse de 46 % de leurs acquisitions.