L'usage du vélo se développe dans les métropoles. L'application Geovelo permet de le mesurer.

Développement du vélo : une application pour mieux le mesurer

16050

Développement du vélo : des précisions très utiles

 

Les bouleversements causés par la crise sanitaire ont engendré des changements profonds dans les métropoles. Entre autres, le développement du vélo. Dû à une fréquentation moins soutenue des transports en commun. En raison des craintes de transmission du virus. Ainsi, l’usage urbain de la bicyclette s’est nettement amplifié.

 

Des données précieuses

Le développement du vélo nécessite d'être intégré à l'urbanisme. L'application Geovelo aide à mieux l'anticiper.

Le développement du vélo nécessite d’être intégré à l’urbanisme. L’application Geovelo aide à mieux l’anticiper.

Pour s’adapter à cette évolution, les grandes villes ont forcément besoin de mesurer ses conséquences. Notamment, afin de prévoir de futurs aménagements. Parfois essentiels. Ainsi, la Capitale s’est dotée d’une plateforme d’analyses des nouveaux comportements cyclistes. Il s’agit de celle conçue par la startup Geovelo. De fait, ses données sont très utiles pour affiner certaines études. Parfois, rue par rue. Une aide précieuse pour mieux savoir comment gérer le développement du vélo. En effet, grâce aux données anonymes ainsi récoltées, les itinéraires préférés des cyclistes, statistiques à l’appui, deviennent beaucoup plus clairs. Cela, en fournissant les durées moyennes des parcours et leur vitesse. Ainsi que les temps d’arrêt par kilomètre. De quoi compléter utilement les statistiques déjà fournies par les compteurs physiques, déjà mis en place par la ville.

De nouveaux comportements révélés

L’un des avantages des échantillonnages fournis par Geovelo est de révéler les évolutions de la pratique du vélo dans la Capitale. En effet, les aménagements en cours engendrent régulièrement de nouvelles tendances. Par exemple, avec les pistes cyclables temporaires. Qui d‘ailleurs, pour certaines, pourraient devenir définitives. En plus, les données enregistrées peuvent aussi révéler des anomalies. De fait, ces analyses aident aussi à repérer des problèmes. Par exemple, une baisse de fréquentation des vélos dans une artère très fréquentée peut signaler un défaut d’entretien. A résoudre en urgence.

Un usage qui s’étend

A l’évidence, avec la pandémie et la baisse du trafic automobile, de nouveaux comportements sont apparus. Ainsi, Geovelo a observé que durant l’été dernier 80 % du trafic cycliste ne concernait que 13 % des rues de la Capitale. Alors que pendant le confinement, cette proportion a atteint 25 %. Car avec la baisse du trafic automobile, les cyclistes en ont profité pour utiliser de nouvelles rues. Celles-ci étant devenues beaucoup plus praticables. Ce qui a contribué au développement du vélo à Paris.

Une plateforme d’avenir

A ce jour, en raison d’un trafic plus important, Paris est le client le plus important de Geovelo. Cependant, d’autres métropoles utilisent aussi les services de la startup. Ainsi, Lyon, Nantes et Toulouse s’en servent également. Notamment, afin de mieux connaître l’utilisation de leurs pistes cyclables. Par la suite, une plateforme nationale, regroupant les données de toutes les villes étudiées, pourrait bientôt être créée. Ce qui donnera une vision très précise du développement du vélo dans toute la France.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.