Désormais, une décision de chasse interdite protège en France la tourterelle des bois

Chasse interdite : protection de la tourterelle des bois

15116

Chasse interdite : un oiseau sauvage à protéger

 
Il y a quelques jours, le juge des référés du Conseil d’État a suspendu l’autorisation de la chasse à la tourterelle des bois. Ainsi, cette décision de chasse interdite s’appliquera durant la saison 2020-2021. Par ailleurs, à ce jour, le Gouvernement n’a pas été en mesure de justifier l’autorisation de cette chasse.

 
Un arrêté suspendu

La chasse interdite, destinée à protéger la tourterelle des bois, vient d'être décidée en France

La chasse interdite, destinée à protéger la tourterelle des bois, vient d’être décidée en France

Dernièrement, la Ligue pour la protection des oiseaux et l’association One Voice ont demandé la suspension d’un arrêté. Elles ont adressé leur demande au juge des référés du Conseil d’Etat. De fait, la décision administrative visée datait du 27 août 2020. Officiellement, celle-ci avait fixé à 17.460 tourterelles des bois le quota maximum de prélèvements autorisés. Suite à cette demande, le juge des référés a effectivement constaté que le nombre des tourterelles des bois avait chuté en Europe d’environ 80 %. Cela, en 35 ans. Entre 1980 et 2015. Plus particulièrement en France. En effet, notre territoire sert à cet oiseau sauvage pour migrer. Ce qui l’expose fortement à la chasse.

Une décision basée sur un plan international

Suite au constat de ce déclin massif, le juge a alors rappelé que les Etats signataires d’un accord protégeant les oiseaux migrateurs avaient validé un plan de protection. Ce plan international concernait particulièrement les oiseaux d’Afrique-Eurasie. Conçu en 2018, il prévoyait déjà de protéger la tourterelle des bois. Par conséquent, comme la France appartient à ce plan, elle doit désormais le respecter. Cela, dans le cadre d’une « modélisation de la gestion adaptative ». Ce qui entraîne des règles précises concernant la chasse des oiseaux sauvages. D’où ce choix final de chasse interdite.

Une protection qui comble un vide administratif

Pour stopper le déclin de la tourterelle des bois, prendre la décision d’une chasse interdite était nécessaire. Pour cela, le juge des référés a aussi tenu compte de l’avis du Comité d’Experts sur la Gestion Adaptative. Celui-ci, composé de représentants de la Fédération Nationale des Chasseurs et de l’Office Français de la Biodiversité, a également recommandé d’interdire cette chasse. A ce jour, cette décision officielle vient combler un manque. En effet, la tourterelle des bois ne bénéficiait jusqu’à présent d’aucune mesure protectrice dédiée. Notamment, en raison d’autres priorités administratives. Dont celles générées par la crise sanitaire actuelle. Par conséquent, cette décision du juge des référés vient combler un manque. De fait, cette carence nuisait directement à cette espèce d’oiseau. Ainsi, pour le moment, l’arrêté du 27 août 2020 est suspendu.