Hôpital de Dax : une attaque informatique sans scrupule

Hôpital de Dax : une attaque informatique sans scrupule

18136

Hôpital de Dax : des soins urgents menacés

 

Ce mardi, l’hôpital de Dax a subi une cyberattaque de grande ampleur. Suffisante pour entraver le bon déroulement des soins assurés par tout le personnel médical.

 

Une cybercriminalité qui se banalise

Vue de l'entrée des urgences hôpital de Dax

Une cyberattaque importante de l’hôpital de Dax a bloqué le déroulement de soins urgents.

Cette attaque informatique de l’hôpital de Dax est caractéristique d’une nouvelle forme de cybercriminalité. Qui se banalise et cible désormais des services publics. Même si les conséquences peuvent vite être dramatiques. Ici, en l’occurence, un risque éventuel de ne plus pouvoir soigner des malades. Suite à cette agression, très planifiée, l’hôpital de Dax a lancé l’alerte sur les réseaux sociaux. Afin de signaler que son personnel soignant se trouvait en grande difficulté. Notamment, à cause d’un standard téléphonique rendu inutilisable. De fait, l’établissement est resté un long moment injoignable. Par ailleurs, plus grave, le réseau informatique de l’hôpital s’est retrouvé bloqué. Ce qui a immédiatement impacté le déroulement des soins. En grande partie dépendants du système informatique interne.

Des conséquences délétères

Dans certains services, nécessitant des radiothérapies ou des chimiothérapies, tout blocage informatique peut vite avoir des conséquences délétères. Sans parler des blocs opératoires. Dont l’activité se retrouve alors stoppée. Entre autres, à cause de stérilisateurs inutilisables. De plus, la transmission des dossiers des patients devient impossible. Actuellement, à l’hôpital de Dax, des spécialistes de la cybersécurité sont en train d’intervenir. Néanmoins, pour l’instant, sans avoir pu rétablir une situation tout à fait normale. Par ailleurs, le ministère de la Santé a été informé de cette cyberattaque. Et des problèmes qu’elle engendre sur place.

Une enquête déjà lancée

Aujourd’hui, il est très préoccupant de constater que des hôpitaux français sont de plus en plus souvent pris pour cibles par des hackers. Qui n’hésitent plus à les attaquer. Pour leur extorquer ensuite de l’argent. En échange de la remise en route de leur système informatique. D’ailleurs, cette forme de chantage s’est encore aggravée avec la crise sanitaire. Pour faire face à ce phénomène, l’hôpital de Mont-de-Marsan a récemment alerté ses employés. Sur l’essor de ces cyberattaques. Délibérément orientées sur des établissements de santé. Pour preuve, courant décembre, les centres hospitaliers de Narbonne et d’Albertville-Moûtiers ont eux aussi été victimes. A Dax, une demande de rançon aura vraisemblablement lieu. En attendant, le parquet de la ville a annoncé qu’il avait ouvert une enquête. Confiée à la police judiciaire de Bayonne .



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.