DERNIERES INFORMATIONS
Search
Grâce à une étude sur une décennie, l’URSSAF Bourgogne a réalisé une cartographie précise de l'évolution de l'emploi à Dijon.

Évolution de l’emploi à Dijon : l’URSSAF Bourgogne fait un bilan précis

24959

Sur une période de dix ans, l’URSSAF Bourgogne a étudié l’évolution de l’emploi à Dijon. Principalement dans le secteur du salariat privé. Cela entre 2009 et 2019, grâce à l’analyse de données socio-économiques, croisées avec des outils de géolocalisation. Ainsi, cette étude menée en collaboration avec Dijon Métropole constitue une première en France. Au final, elle va ensuite permettre d’observer avec une grande précision comment l’emploi évolue dans une zone géographique donnée.

Une synthèse innovante

panneau UESSAF pour mesurer une évolution de l'emploi à Dijon

Grâce à une étude sur une décennie, l’URSSAF Bourgogne a réalisé une cartographie précise de l’évolution de l’emploi à Dijon.

Dans un premier temps, cette étude réalisée par l’Urssaf Bourgogne a permis d’apprécier plus clairement comment l’emploi se profilait dans 37 quartiers de la Métropole dijonnaise. Toutefois, en n’intégrant pas dans cette analyse les métiers de l’agriculture. Cela, de façon volontaire. Ainsi, en analysant des périmètres géographiques par quartiers, Dijon va mieux pouvoir anticiper ses évolutions en matière d’emploi. Par la suite, cette approche innovante servira sans doute aux acteurs locaux. Statistiquement, cette analyse a déjà déterminé qu’en 2019 l’emploi représentait 82.400 salariés dans la Métropole, dans les quartiers étudiés. Par conséquent, au total, ce chiffre constitue 88 % des emplois salariés à Dijon. Autrement dit, 57 % des emplois du département de la Côte-d’Or.

Une évolution détaillée de l’emploi à Dijon

En dix ans ans, dans la Métropole, l’emploi a progressé de 2,6 %, grâce à 2.060 nouveaux emplois. Ces derniers ayant surtout été proposés dans le quartier Valmy. En majorité, ces postes proviennent surtout du secteur tertiaire, à hauteur de 4.800 postes. Comparativement, durant la même période, l’emploi n’a progressé que de 1,4 % en Côte-d’Or. De plus, en Bourgogne-Franche-Comté, ce secteur a même enregistré une baisse de 4 %. Parmi tous les quartiers étudiés, en une décennie, même si les opportunités de postes apparaissent de façon uniforme, seulement 17 ont progressé en nombre de postes. De plus, deux quartiers sont restés à un niveau identique. Enfin, 18 ont enregistré une légère baisse d’opportunités.

Une aide à l’analyse

Le 1er octobre dernier, les résultats de cette étude par quartiers ont été présentés aux élus de Dijon Métropole. Cela, alors qu’elle était également mise en ligne au même moment sur le site de l’Urssaf Bourgogne. Ce qui a contribué à une diffusion dynamique de ces résultats. Par la suite, ce nouvel outil d’appréciation permettra sans doute aux décideurs économiques et politiques de la Métropole dijonnaise de suivre l’évolution de l’emploi dans chaque quartier. De plus, en observant les avancées propres à chaque secteur professionnel. Par la suite, cette méthode d’analyse statistique devrait vraisemblablement s’étendre aux autres territoires en Bourgogne.