DERNIERES INFORMATIONS
Search
Développer l’informatique quantique représente pour la France une course technologique dont l'enjeu est majeur pour l’avenir.

Développer l’informatique quantique : une course technologique d’avenir

1295

Depuis le début de l’année, Emmanuel Macron veut conduire un programme destiné à développer l’informatique quantique en France. Cela, sur les cinq prochaines années. Ainsi, cette stratégie ambitieuse succédera à celle déjà amorcée en 2018 en faveur de l’intelligence artificielle. De son côté, celle-ci a reçu un budget de 1,5 milliard d’euros. A l’avenir, l’effort français consacré à l’informatique quantique devrait permettre au pays d’atteindre une souveraineté technologique dans ce domaine.

Un budget conséquent

Développer l’informatique quantique représente pour la France une course technologique dont l'enjeu est majeur pour l’avenir.

Développer l’informatique quantique représente pour la France une course technologique dont l’enjeu est majeur pour l’avenir.

Lors d’un discours concernant cette future stratégie, le chef de l’État a annoncé qu’elle sera soutenue par plusieurs entités. A savoir, le ministère de la Recherche, des Armées, celui de l’Économie et des Finances, et enfin par le secrétariat d’État au Numérique. Au total, le budget complet alloué à ce programme s’élèvera à 1,8 milliard d’euros. Cela, dans le but de rendre le pays compétitif par rapport à la Chine et aux États-Unis. Ainsi, pour mener cet effort à terme, le secteur de la recherche sera privilégié.

A ce titre, il bénéficiera de plus de 30 % de l’enveloppe globale prévue. Soit, 700 millions d’euros. Ainsi, le CNRS, l’Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique et le Commissariat à l’Énergie Atomique seront chargés de mener l’action gouvernementale. Pour cela, ces trois organismes coordonneront l’ensemble des recherches menées par les universités travaillant déjà dans ce domaine. Notamment, celles de Paris, Saclay et Grenoble.

Une nouvelle conception des ordinateurs

Par la suite, grâce aux recherches menées sur les technologies quantiques, une nouvelle génération d’ordinateurs devrait rapidement voir le jour. En effet, leurs capacités de calcul seront très supérieures à celles des plus puissants super-calculateurs actuels. Pour aboutir à ce résultat, la société Pasqal, experte dans ce secteur, pense pouvoir développer d’ici 2022 des ordinateurs de nouvelle génération. Ainsi, développer l’informatique quantique va permettre, entre autres, de faire progresser la recherche médicale. Notamment, en accélérant la mise au point de nouveaux médicaments, voire de nouveaux vaccins. Par ailleurs, ces nouvelles possibilités devraient aussi engendrer de nouvelles applications industrielles. Entre autres, dans le domaine des transports. Y compris en ce qui concerne l’industrie spatiale.

Développer l’informatique quantique et rendre la France plus compétitive

Emmanuel Macron a déclaré que l’informatique quantique bénéficiera à l’avenir de « […] la loi de Programmation pour la recherche […] qui va apporter 25 milliards sur 10 ans aux écosystèmes de recherche. » Grâce à cette stratégie, les effets obtenus iront dans le même sens que le Plan France Relance. A savoir, une dynamique nationale « […] qui vise à la fois à redémarrer l’économie […] mais aussi à préparer la France de 2030. » A terme, cette volonté de l’exécutif a pour ambition de ne pas laisser la France se laisser distancer par la Chine ou les États-Unis. Ces deux pays étant déjà fortement engagés dans une course dont le but est d’atteindre la suprématie en matière d’informatique quantique.