Objectifs des smart cities : une gestion urbaine changée en profondeur

Objectifs des smart cities : une gestion urbaine changée en profondeur

21049

Dit simplement, les objectifs des smart cities sont de mettre en place des moyens qui utilisent les nouvelles technologies pour améliorer la gestion de leurs besoins quotidiens.

Des usages courants mieux traités

Les objectifs des smart cities ont permis une meilleure gestion urbaine de nombreux besoins.

Les objectifs des smart cities ont permis une meilleure gestion urbaine de nombreux besoins quotidiens.

Dans les métropoles françaises, les données traitées de façon intelligente ont déjà permis de moderniser différentes activités essentielles. Pour aboutir à une meilleure gestion des villes engagées dans une démarche connectée. Désormais, dans une agglomération, mettre en place un réseau bas débit alimenté par différents capteurs urbains permet d’assurer de nombreux services pratiques. Par exemple, mesurer la qualité de l’air ambiant ou optimiser les éclairages publics. Ou encore, gérer les informations fournies par des caméras de vidéoprotection. De même, surveiller le niveau de remplissage des bennes à ordures a nettement été facilité.

Diverses applications de l’intelligence artificielle

Par ailleurs, aujourd’hui, grâce à l’intelligence artificielle, on peut suivre plus clairement la disponibilité des places de stationnement. Tout comme la régulation du trafic routier. De plus, cela en temps réel. Enfin, à travers l’usage d’algorithmes adaptés, on peut très vite détecter certaines pannes qui menacent les infrastructures citadines. Voire, les anticiper. Grâce aux énormes ressources fournies par le Big Data.

L’émergence de nouvelles pratiques au service des objectifs des smart cities

Dans les collectivités locales, les nouveaux outils mis à la disposition des agents territoriaux ont déjà fait gagner du temps. Cependant, en obligeant aussi ces personnels à se former à de nouvelles pratiques. Notamment, pour s’adapter à la dématérialisation des démarches administratives. A travers ce processus, la relation entre les citoyens et leur ville a également changé. Principalement, par l’usage d’applications mobiles qui ont permis d’accéder directement à différents services. Tout en effectuant plus vite des demandes à distance.

Des possibilité supplémentaires

De cette manière, progressivement, les objectifs des smart cities ont donné aux citoyens de nouvelles possibilités. Notamment, celle de ne plus seulement compter sur les collectivités territoriales pour satisfaire leurs besoins. Ainsi, les habitants ont pu jouer un rôle plus participatif dans leur vie de quartier. En utilisant très régulièrement des plateformes d’échanges. Pour de nombreux citoyens, cela a donné un  accès rapide au droit de voter. Ou d’exprimer leurs idées, pour choisir comment leur ville devait utilise des budgets. Ainsi, ces habitants sont devenus des acteurs clés du développement de leur lieu de vie. Au même titre que leurs autorités locales.

 

 



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.