La centrale géothermique prévue près de Strasbourg devra cesser ses travaux

Centrale géothermique prévue près de Strasbourg : fin des travaux

17380

Centrale géothermique prévue près de Strasbourg : un arrêt complet. Ce lundi, la préfecture du Bas-Rhin a annoncé l’abandon définitif d’un chantier. Un projet de centrale géothermique prévu près de Strasbourg. La décision de cet arrêt est due à plusieurs séismes récents. L’un d’entre eux est survenu vendredi dernier. Il était de magnitude 3,5. De fait, cette puissance était trop importante pour continuer sereinement les travaux en cours.

Des garanties insuffisantes

La centrale géothermique prévue près de Strasbourg va devoir cesser définitivement ses travaux.

La centrale géothermique prévue près de Strasbourg va devoir cesser définitivement ses travaux.

Suite à plusieurs séismes inquiétants, la préfecture a annoncé que ce projet mené dans une zone urbanisée n’offrait plus « […] les garanties de sécurité indispensables ». Cela a motivé la décision de le stopper. Par conséquent, dans un communiqué, la préfecture a précisé que lundi dernier un arrêté avait été pris. Celui-ci annonçait l’arrêt de tous les travaux. Ainsi, cette décision permettra d’éviter « […] tout nouveau mouvement sismique ». En effet, depuis fin octobre, on a constaté plusieurs tremblements de terre dus à l’activité humaine. Cela, sur les communes de Reichstett et Vendenheim. Dans le périmètre direct de la centrale géothermique prévue près de Strasbourg.

Des risques trop importants

Jusqu’à présent, la société Fonroche menait ces travaux. Au nord de l’agglomération. Cependant, en raison de séismes répétés, Josiane Chevalier, préfète du Bas-Rhin, a préféré stopper la construction d’une centrale géothermique prévue près de Strasbourg. Cela, afin de protéger la sécurité des riverains. Son choix s’est confirmé après le tremblement de terre survenu vendredi dernier. Car ce séisme a été « […] d’une intensité absolument extraordinaire et anormale. » Pour consolider cette décision, la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement effectuera une enquête administrative. Celle-ci permettra d’expliquer les causes exactes des précédents séismes.

Un abandon déjà demandé

Par ailleurs, un comité d’experts donnera également son avis sur ce chantier. Afin de conseiller la préfecture concernant toute future décision liée à de la géothermie. En effet, d’autres projets de ce type sont envisagés dans l’agglomération strasbourgeoise. Or, les trois derniers tremblements de terre enregistrés étaient d’une grande force. Respectivement, de magnitude 3,5, 2,8 et 2,6. D’ailleurs, ils ont provoqué des dégâts matériels. Cela, dans les municipalités de La Wantzenau, de Reichstett et de Vendenheim. Après ces incidents alarmants, Pia Imbs, Présidente de la métropole de Strasbourg, avait déjà demandé l’abandon de ce projet. Afin de stopper la construction d’une centrale géothermique prévue près de Strasbourg.



Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.