Capitale française de la culture : Villeurbanne remporte le titre !

Capitale française de la culture : Villeurbanne remporte le titre !

19688

Ce 30 mars, Villeurbanne a eu l’immense plaisir de décrocher le titre envié de capitale française de la culture. Ce résultat est le fruit d’intenses efforts, menés sur tous les fronts. De l’enseignement artistique à l’école, jusqu’à l’élaboration de spectacles ambitieux. En gardant comme ligne directrice de toujours donner une place centrale à la jeunesse locale. Pour couronner ses efforts, la ville recevra en 2022 une aide de l’Etat, d’un montant d’un million d’euros.

Une récompense innovante

Villeurbanne a remporté le titre de capitale française de la culture. Notamment, pour l'enseignement artistique dispensé dans ses écoles.

Villeurbanne a remporté le titre de capitale française de la culture. Notamment, pour l’enseignement artistique dispensé dans ses écoles.

C’est la première fois que le ministère de la Culture décerne un tel prix à une ville. De cette façon, le ministère a choisi d’encourager un « projet culturel urbain » sortant de l’ordinaire et centré sur la jeunesse. Ainsi, au moyen de cette enveloppe exceptionnelle d’un million d’euros, ce ministère, associé à la Caisse des Dépôts, a voulu dynamiser « […] la commande publique et artistique de la municipalité. » Sur place, Cédric Van Styvendael, le maire de la ville, a consacré une part importante de son temps à privilégier l’ensemble des activités culturelles de Villeurbanne. A la fin du mois dernier, ses efforts ont finalement été récompensés par un choix bienvenu, dont il a salué l’audace.

La future montée en puissance  pour la capitale française de la culture

Désormais, grâce à son titre de capitale française de la culture, Villeurbanne, forte de ses 150.000 habitants, va développer encore plus intensivement sa particularité et ses futures programmations de spectacles. Cela, grâce à « […] une coopération avec les acteurs de la culture, du champ social, de l’éducation et de l’urbain […]. » Notamment, en incluant dans ses actions les Villeurbannais en situation précaire, ou de handicap. Et en veillant à maintenir une parité équilibrée entre les artistes que la ville va bientôt solliciter. Pour cela, Villeurbanne s’appuiera sur des lieux de culture qu’elle a déjà rendus très populaires. Comme, par exemple, son Ecole Nationale de Musique, son Institut de l’Art Contemporain, ou encore son Théâtre National Populaire. Tous emblématiques de ses nombreuses initiatives artistiques.

Ainsi, Villeurbanne incarnera encore mieux son titre. Par ailleurs, pour s’ouvrir à de nouvelles opportunités, la toute récente capitale française de la culture va renforcer sa collaboration avec des hauts lieux culturels de l’ensemble du territoire. Déjà très actifs dans d’autres métropoles. Entre autres, des musées, des opéras, des théâtres, ou divers collectifs, eux aussi très engagés dans une forte dynamique culturelle locale.