A Auzeville-Tolosane, le quartier Négret-Argento a été labellisé « écoquartier »

26850

Négret-Argento est labellisé écoquartier. Comme vous avez pu le voir pendant ces dernières années, l’écologie est un sujet qui fait bouger énormément de monde. Ce n’est pas par hasard, car l’urgence des situations devient de plus en plus importante avec le temps.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle autant d’initiatives sont prises. Cela permet de mieux localiser les problèmes afin de mieux les régler. Découvrez dans cet article le label écoquartier et l’implication de la commune d’Auzeville-Tolosane.

Négret-Argento est labellisé écoquartier, Le label écoquartier s’agrandit de plus en plus

Négret-Argento est labellisé écoquartier

Label écoquartier

En 2022, le label écoquartier a connu un bond qui lui permettra sans doute de tracer son histoire encore plus. En effet, c’est au début de cette année qu’Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement, a octroyé ce label à un grand nombre d’opérations.

Parmi elles, il est possible de citer la commune d’Auzeville-Tolosane et son quartier Négret-Argento labellisé « écoquartier ». Ce dernier répond à de multiples caractéristiques qui lui ont permis d’achever ce cheminement qui le rend encore plus important.

En effet, cela lui permet également de se distinguer largement des autres quartiers de la même commune, car c’est un :

  • Quartier urbain avec des caractéristiques écologiques modernes ;
  • Quartier avec des activités de production économiques ;
  • Quartier avec une maîtrise des déchets ;
  • Quartier avec une fourniture locale de l’énergie, etc.

Comme vous vous en doutez, ce nouveau label donné à cette commune permet de l’agrandir et de l’élargir davantage. C’est donc une initiative des plus avantageuses pour donner plus de visibilité à ce mouvement.

La commune d’Auzeville-Tolosane s’engage dans le label écoquartier

Négret-Argento est labellisé écoquartier Pour que le quartier Négret-Argento soit labellisé écoquartier, un travail de dur labeur a été préalablement effectué par la commune d’Auzeville-Tolosane. Cette

dernière s’est en effet engagée à faire le travail nécessaire pour élever cette parcelle de son territoire à un nouveau niveau.

Elle s’est donc engagée depuis 2019 à fournir et à apporter le travail et l’équipement nécessaires au quartier pour se distinguer des autres. On parle alors d’un engagement aussi bien pour la lutte contre les changements climatiques que pour le développement durable. C’est tout ce travail qui a permis à ce quartier de s’élever à de nouveaux rangs.



Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.