Quels sont les appareils domestiques les plus énergivores ?

25955

La première étape vers la réduction des factures d’énergie est de connaître la consommation moyenne des outils notamment électriques utilisés le plus souvent dans les maisons sur tout le mois. Nous aborderons donc ici les spécificités des appareils les plus impactants à ce niveau-là ainsi que les moyens pour réduire leur production.

Focus sur les principaux appareils domestiques les plus énergivores

Parmi les appareils domestiques les plus énergivores, le plus extravagant reste la cuisinière munie d’un four qui peut à elle seule consommer jusqu’à 1000kWh durant une année de même pour la plaque de cuisson qui débute à 500kWh par an. Sachant que plus de 40 % des foyers en France privilégient le chauffage au gaz, les radiateurs du même type ont tendance à consommer quasiment autant d’énergie que les plaques de cuisson.

Dans un registre similaire, les chaudières consommaient à la base jusqu’à 1500kWh, mais avec la modernisation des modèles, celles-ci déploient bien moins de ressources. On pourra également citer bien d’autres appareils à l’image de :

  • La machine à laver ;
  • Les réfrigérateurs ;
  • Le lave-vaisselle.

En ce qui concerne les frigos, il est utile de savoir que les versions les plus récentes consomment en moyenne deux fois moins d’énergie que les modèles basiques avec moins de 250kWh sur l’année. Il vaut cependant mieux éviter de positionner ces derniers près d’une source d’émanation de chaleur afin d’optimiser leur consommation.

Autres appareils domestiques pouvant consommer beaucoup d’énergie

S’ils sont plus faciles à gérer en pouvant réduire considérablement leur utilisation, les éléments tels que les télévisions ou encore les ordinateurs peuvent aller à plus de 100 kWh par an. Les appareils parallèles de cuisine comme les bouilloires, micro-ondes et différentes cafetières comptent entre 50 et 130kWh annuels sur la consommation énergétique.

Moins impactant, mais pouvant toujours avoir une incidence sur les frais de consommation d’énergie, les tablettes, ventilateurs ou bien les rasoirs électriques vont, eux, en moyenne dans l’année afficher une production de 20kWh. Dans l’optique de réduire leurs productions, le principal conseil pour la plupart de ces appareils est d’éviter autant que possible de les laisser en mode veille et de ne pas laisser leurs chargeurs branchés outre mesure.



Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.