DERNIERES INFORMATIONS
Search
Pour la future élection présidentielle, aller voter sans le pass sanitaire sera une tolérance exceptionnelle.

Aller voter sans le pass sanitaire : une tolérance exceptionnelle

1465

Ce début novembre, le Parlement a décidé de prolonger l’usage du pass sanitaire. Cependant, on pourra aller voter sans le pass sanitaire, à l’occasion de la prochaine élection présidentielle. Néanmoins, ce dispositif de contrôle global devrait encore durer jusqu’à l’été prochain.

Une prolongation jugée nécessaire

Pour la future élection présidentielle, aller voter sans le pass sanitaire sera une tolérance exceptionnelle.

Pour la future élection présidentielle, aller voter sans le pass sanitaire sera une tolérance exceptionnelle.

Il y a quelques jours, après un examen commencé en octobre au Parlement, le Conseil constitutionnel a prolongé le dispositif du pass sanitaire. En priorité, pour consolider la vigilance face à la pandémie de Covid. Cela, jusqu’au 31 juillet 2022. Ainsi, cette décision doit donner aux pouvoirs publics la capacité de « […] prendre des mesures visant à lutter contre la propagation de l’épidémie […] » Par conséquent, pour accéder à certains lieux publics, il faudra continuer de présenter ce sésame. Par la suite, le président de la République a confirmé cette prolongation, lors de son son allocution télévisée. Par ailleurs, dès le 15 décembre prochain, pour les citoyens âgés de 65 ans et plus, leur pass ne sera valide que s’ils ont reçu une troisième dose de vaccin.

Différents types de justificatifs

Pour qu’il soit valable, un pass sanitaire peut se présenter sous trois formes. La plus courante étant de justifier d’un parcours vaccinal complet. Cela, avec l’un des vaccins validés au sein de l’Union européenne. Autrement, un test virologique négatif récent peut aussi servir de pass. Enfin, un certificat qui atteste qu’une guérison a eu lieu moins de six mois après une infection de Covid peut aussi servir de pass sanitaire. Ainsi, ces attestations permettent ensuite d’accéder à de nombreux lieux publics. Notamment, les cafés et les restaurants, les salles de sport, les cinémas ou les théâtres, ou encore les maisons de retraite. Par ailleurs, ce justificatif est aussi nécessaire pour effectuer des voyages longue distance, en avion, train ou bus. Entre autres, pour se rendre à l’étranger.

Voter sans le pass sanitaire : une dérogation pour les élections

D’après les récentes décisions officielles, le dispositif du pass sanitaire pourrait encore s’appliquer pendant deux futures élections. Celles-ci étant majeures pour l’avenir du pays. A savoir, en avril prochain, l’élection présidentielle, et au mois de juin, les élections législatives. A l’occasion de ces deux rendez-vous électoraux, le Parlement a précisé qu’on pourra exceptionnellement aller voter sans le pass sanitaire. De même que pour pouvoir assister à des réunions politiques. Par la suite, le Parlement et l’exécutif pourraient également lever l’obligation du pass sanitaire si une réduction massive de l’épidémie se produisait. En attendant, les nouvelles règles édictées par le Parlement ont également prévu des sanctions contre les utilisateurs de faux pass. Enfin, il faut rappeler qu’à ce jour près de six millions de Français ne sont toujours pas vaccinés.