Travailleurs indépendants : une aide gouvernementale sous conditions

11025

Travailleurs indépendants : un fonds de soutien de 2 milliards d’euros

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, vient de préciser les conditions dans lesquelles les travailleurs indépendants et les petites entreprises pourront bénéficier d’un fonds de soutien. Celui-ci a spécialement été prévu à leur attention. Voici sous quelles conditions, établies au préalable par l’Etat.

L’exécutif se mobilise

Lors d’une récente conférence de presse téléphonique, Bruno Le Maire n’a pas caché qu’il s’attendait en France à « une guerre sanitaire et financière qui sera longue et violente ». De plus, il a ajouté que ce conflit contre le coronavirus allait exiger de « mobiliser toutes nos forces ».  Ainsi, cette crise sanitaire sans précédent va d’abord obliger le Gouvernement à débloquer 45 milliards d’euros. En plus de cet effort, une aide spécifique aux travailleurs indépendants et aux professions libérales est prévue.

Une aide adaptée

Une aide gouvernementale est prévue pour les professions libérales, mais sous conditions.

Une aide gouvernementale est prévue pour les professions libérales, mais sous conditions.

Cette enveloppe pour les travailleurs indépendants s’ajoutera aux mesures prises pour soutenir le chômage partiel. A savoir 8,5 milliards d’euros. Cela, rien que sur deux mois. Par ailleurs, les charges fiscales et sociales réclamées aux entreprises seront reportées. En mars, cela représentera un manque à gagner de 32 milliards d’euros pour les finances publiques. Parallèlement, un fonds de soutien de 2 milliards d’euros par mois sera dédié aux travailleurs indépendants et aux petites entreprises. Le critère de base pour être éligible à ce fonds est d’abord celui du chiffre d’affaires réalisé. En effet, il ne doit pas excéder un million d’euros par an.

Des conditions d’accès précises

Par ailleurs, l’autre paramètre qui conditionne l’accès à ce fonds de soutien pour les travailleurs indépendants et les TPE (Très Petites Entreprises) est la nature de l’activité. De fait, ce fonds ne pourra concerner qu’une activité principale. L’ensemble des critères prévus s’adresse environ à 600.000 petites entreprises en France. Ce qui inclue les professions libérales et tous les auto-entrepreneurs. Enfin, la troisième condition à respecter pour profiter de cette aide est la baisse enregistrée du chiffre d’affaires. En effet, celle-ci doit être au moins de 70 %. Et cela, durant la période comprise entre mars 2019 et mars 2020. Si toutes ces conditions sont remplies, les travailleurs indépendants concernés pourront alors bénéficier de cette aide du Gouvernement.




Laisser un commentaire