DERNIERES INFORMATIONS
Search
communes-projets

Quels sont les enjeux de la mutualisation de services entre communes proches au Finistère ?

27839

mutualisation de services entre communesLe 12 juin dernier, les élus de Querrien au Finistère ont voté et adopté plus d’une décision à l’unité avec pour la mutualisation de services à plusieurs niveaux lors du conseil municipal. Les deux communes de Locunolé et Tréméven sont également concernées par cette décision. 

La participation dans ce projet expérimental d’animation pour jeunesse peut se révéler être à la fois une grande idée et un défi à relever pour booster l’activité touristique de ces territoires.

Mutualisation de services entre communes proches : l’idée enfin adoptée !

mutualisation de services entre communes proches l idee enfin adoptee

mutualisation de services entre communes

Si la décision de mettre les différents services en commun pour Querrien et les communautés approximatives n’a été adopté que récemment, sachez que l’idée en question a éclos il y’ a plus de deux ans. C’est ce dont témoigne en tout cas les nombreuses discussions entreprises à ce sujet entre les élus de Querrien, Locunolé et Tréméven depuis tout ce temps.

Le but de ces réunions consistait à explorer les différents secteurs humains et techniques ainsi que les multiples besoins de chaque commune afin d’aboutir à un tel résultat.

Avec un projet de cette envergure, ces territoires seront en mesure d’améliorer l’efficacité de l’action publique en zone rurale reculée.

Plusieurs critères et paramètres favorisants ont contribué à l’élaboration de cette collaboration entre les trois communes. Entre autres, on citera leur approximation géographique et typologique qui joueront un rôle principal dans l’accomplissement du développement prévu.

Mutualisation de services entre communes : Quels sont les principaux enjeux de ce projet ?

Projet de mutualisation des services entre les communesChacune de ces communes a mis en œuvre tous les moyens dont elle dispose pour contribuer à la réalisation et au succès de ce projet commun. Cette mutualisation des services comporte la fourniture d’une structure matérielle et d’une participation de deux animateurs sur le plan de la jeunesse par la commune de Querrien. Pour ce qui est des deux autres communes, un poste permanent a été créé au niveau personnel et administratif.

Cette initiative nécessite l’intervention de jeunes personnes prêtes à participer aux animations et aux activités internes et externes dans le cadre d’un programme défini à l’avance.

Pour ce qui est du suivi expérimental, un comité de pilotage issu de ces territoires est prévu pour la supervision des décisions faisant partie de cette mutualisation, à savoir :



Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.