Plan cuivre : une initiative d’Orange en faveur des zones rurales

Plan cuivre : une initiative d’Orange en faveur des zones rurales

19567

Bientôt, pour permettre aux communes rurales de mieux accéder à Internet, sans recourir à la fibre numérique, Orange va rapidement lancer un Plan cuivre. Cela, dans 17 départements français. Ainsi, cette décision devrait aménager la décision ayant pour but de totalement supprimer ce réseau avant 2030.

Ne pas oublier les territoires peu denses

Grâce à un Plan cuivre, Orange va améliorer l'entretien du réseau cuivre dans les zones rurales.

Grâce à un Plan cuivre, Orange va améliorer l’entretien du réseau cuivre dans les zones rurales.

Dans un premier temps, l’opérateur Orange va amorcer ce Plan cuivre dans quatre communes. Cela, à titre expérimental. En priorité, cette stratégie s’adressera à des abonnés pouvant « […] être récalcitrants envers la fibre ». En effet, certains citoyens ont un besoin urgent d’une bonne connexion pour accéder au Web. Ou encore, pour disposer d’une ligne téléphonique fiable. Néanmoins, sans compter sur la solution du réseau fibre. Alors que certaines zones géographiques restent encore problématiques. Comme le Vercors, la Drôme ou l’Ardèche. A ce sujet, Laure de la Raudière, nouvelle Présidente de l’ARCEP, est consciente de devoir fournir une connexion satisfaisante à tous les territoires ruraux. Afin qu’aucun d’entre eux n’ait l’impression d’être exclu du déploiement en cours.

Un budget annuel prévu pour le Plan cuivre d’Orange

Conscient des difficultés de certains abonnés, l’opérateur Orange, propriétaire du réseau cuivre, admet que celui-ci connaît aujourd’hui des « problèmes d’entretien ». Notamment, à cause de lenteurs de réparations. Pour résoudre ce problème, Nicolas Guérin, Secrétaire général du groupe, a annoncé que 500 millions d’euros serviront désormais à entretenir le réseau cuivre. Et cela, chaque année. Afin d’assurer l’entretien des 28 millions d’accès utilisant ce réseau et les 15 millions de poteaux qui l’alimentent. Pour aller dans ce sens, le Président de la Fédération Française des Télécoms a récemment déclaré qu’Orange allait inaugurer un important Plan cuivre. Celui-ci s’établira en accord avec le Gouvernement. De plus, Orange le financera intégralement. A terme, ce Plan améliorera la qualité de ce réseau dans 17 départements. Ces derniers se plaignant de subir de fréquents retards de réparation.

Avant la fermeture définitive

En parallèle, la future fermeture des lignes du réseau cuivre pose le problème de leur démontage. Ainsi, cet arrêt doit concerner plus de 10 millions de lignes, d’ici la fin de l’année. Afin de permettre cette fermeture, alors que ce réseau est toujours actif, quatre communes vont servir de première étape. Cela, au cours du second semestre de l’année. La densité d’habitation de ces communes sera volontairement variable. Ainsi, avant l’abandon de la solution du cuivre, l’initiative d’Orange pourrait répondre à une perception parfois négative de la fibre optique.

En effet, selon certaines études, de nombreux raccordements posent problème avant leur mise en route. Au final, cela entraîne des réticences concernant cette nouvelle technologie. Pour preuve, la Présidente de l’ARCEP a récemment déclaré que « Un tiers des raccordements finaux à la fibre se passe mal. » En réaction, elle a affirmé qu’elle ne laissera pas cette situation « […] se dégrader sans prendre les mesures nécessaires. » Ce qui justifie amplement le lancement du Plan cuivre d’Orange.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.