Nouvelle loi en cybersécurité

Que dicte la nouvelle loi de l’UE à l’égard les objets connectés et de la cybersécurité.

27851

Objets connectés et cybersécurité. Avec les multiples cyberattaques dont sont victimes de nombreux établissements et communes en France comme partout ailleurs en Europe, surtout en ces temps de guerre en Ukraine, les restrictions, les règles devraient être plus sévères afin de faire face à cette forme d’invasion numérique et limiter les dégâts qui s’en découlent. Lors de la dernière réunion du Parlement européen, le sujet a bien évidemment été traité parmi les projets et en solution semble retenir l’attention de l’assemblée, le niveau de sécurité devra être renforcé sur les matériels, les logiciens ainsi que tous les objets connectés vendus dans le continent. Voici plus de détails !

Quelle est la solution proposée pour renforcer la cybersécurité ?

Objets connectés et cybersécurité

Quelle est la solution proposée pour renforcer la cybersécurité ?

Aujourd’hui, l’ensemble des données et informations propres à chaque établissement gouvernemental ou privé et à chaque entreprise sont sauvegardées en ligne et sur du matériel numérique. Des dispositifs qui se balaient fiables jusqu’à aujourd’hui avant l’apparition des cyberattaques soudaines et en masse dont sont victimes beaucoup de partis ces derniers temps.

Contre ces cyberattaques, l’union fait la force, le Parlement européen tente donc par tous les moyens possibles de trouver la solution la mieux adaptée pour y mettre un terme. Et parmi les solutions proposées lors de la dernière réunion ayant eu lieu le 15 septembre passé, un projet de loi visant à introduire des règles communes en matière de cybersécurité sur les produits matériels et logiciels à présent.

Il s’agit de durcir en quelque sorte les règles destinées aux fabricants d’objets connectés et de produits numériques qui devront faire plus attention par rapport à la sécurité des articles présentés sur le marché.

Objets connectés et cybersécurité, que dicte la nouvelle loi ?

Si elle est acceptée et adaptée, la nouvelle règle concernant les appareils connectés concerne de manière spécifique les fabricants et les vendeurs proposant de tels objets sur le marché.

Objets connectés et cybersécurité

Nouvelle loi Européenne en matière de cybersécurité

L’Europe étant classée parmi les plus grands marchés numériques au monde, la protection de consommateurs et des entreprises contre les cyberattaques s’impose et devra figurer parmi les priorités du Parlement européen.

Désormais, chaque appareil, logiciel ou application connectés et proposés sur le marché devra être soumis à des critères de sécurité. De la sorte, ces nouvelles prédispositions viendront à bout ses problèmes majeurs actuels dont on cite :

  • un faible niveau de cybersécurité ;
  • des vulnérabilités généralisées ;
  • une fourniture insuffisante et incohérente des mises à jour de sécurité ;
  • un manque d’information transmis aux utilisateurs.


Avatar photo

Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.