Nouveaux métros du Grand Paris : l’apport de nouvelles technologies

Nouveaux métros du Grand Paris : l’apport de nouvelles technologies

24531

Bientôt, l’immense chantier du Grand Paris Express profitera des nouveaux métros du Grand Paris. Des trains modernisés, bénéficiant de nombreuses améliorations et nouveautés, à ce jour inconnues dans l’ancien réseau métropolitain. L’ouverture progressive de ces nouvelles lignes s’effectuera entre 2024 et 2030.

Une conception améliorée

Les nouveaux métros du Grand Paris bénéficieront de nouvelles technologies.

Les nouveaux métros du Grand Paris bénéficieront de nouvelles technologies.

A l’avenir, le data center des nouveaux métros du Grand Paris pourra gérer tout seul les quatre lignes prévues sur 200 kilomètres, ce qui sera une évolution radicale. Précédemment, l’informatique des lignes RATP ne permettait que des fonctionnements séparés, assurés par divers fournisseurs dédiés à chaque ligne. Pour l’entreprise française Atos, ce déploiement représente une opportunité rare. Une opportunité qui fera naître un réseau global, permettant de superviser plusieurs lignes simultanément. Jusqu’à présent, ce dispositif n’existait que dans des métropoles ultramodernes, telles que Dubaï. En plus de leurs équipements  informatiques sophistiqués, ces nouveaux métros du Grand Paris seront dotés d’une meilleure insonorisation et d’éclairages connectés.

Une vidéosurveillance plus intelligente

Dans les nouveaux métros du Grand Paris et dans ses RER, il est prévu d’installer 13.000 caméras de surveillance. Une mises en place assurée par la société Siemens. Ce qui est plus du double des appareils qui sont aujourd’hui en service. Ces nouvelles caméras de dernière génération bénéficieront d’une analyse automatique, reliée à un logiciel intelligent de deep learning, capable de détecter les situations anormales. Voire, celles qui sont potentiellement dangereuses, comme un début d’incendie ou un mouvement de foule inhabituel. Enfin, ce logiciel détectera aussi les abandons de bagage, toujours suspects.

Les futures évolutions des nouveaux métros du Grand Paris

Grâce à ce smart dispositif global, les agents de sécurité des nouveaux métros du Grand Paris auront une mission plus simple, puisqu’ils n’auront plus à surveiller toutes les images enregistrées par les caméras. Toutefois, ce dispositif n’effectuera pas de reconnaissance faciale et ne comptera pas les voyageurs, dans un but statistique. Néanmoins, les nouvelles technologies du Grand Paris Express feront de ce réseau un laboratoire grandeur nature, dont les expérimentations devraient améliorer les anciennes lignes du métro parisien.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.