Les nouveaux enjeux de la cybersécurité imposent d'implanter de meilleures protections numériques

Nouveaux enjeux de la cybersécurité : de meilleures cartes à jouer

17246

D’après l’ensemble des experts de la protection numérique, depuis 2020, les nouveaux enjeux de la cybersécurité ont largement évolué. Ainsi, l’année dernière, la prolifération des virus informatiques a suivi celle des virus de la pandémie. Ce qui a provoqué d’autres types d’infections, également très délétères pour la santé de nombreuses entreprises.

La multiplication des phishings

Les nouveaux enjeux de la cybersécurité imposent d'implanter de meilleures protections numériques. Notamment, celles préconisées par ADVENS.

Les nouveaux enjeux de la cybersécurité imposent d’implanter de meilleures protections numériques. Notamment, celles préconisées par ADVENS.

En premier lieu, il faut évidemment parler des ransomwares, ces chantages informatiques à grande échelle, dont le nombre a bondi. En effet, de plus en plus nombreux, ils ont permis des phishings de mieux en mieux élaborés, et donc beaucoup plus dangereux. Malheureusement, toujours d’après les experts en cybersécurité, cette pratique n’est pas prête de régresser. C’est notamment l’avis de la société ADVENS, spécialisée dans ce domaine depuis une vingtaine d’années. En bref, en 2021, il est vivement conseillé de surveiller tous ses e-mails et de pas ouvrir n’importe quel lien. Surtout sans l’avoir vérifié. En clair, particulièrement dans le contexte professionnel, mieux vaut ne pas oublier que la moindre information sur une entreprise, même anodine, peut servir à lancer un phishing.

De plus en plus de cibles

Globalement, aujourd’hui, le nombre des victimes potentielles de la cybercriminalité est en train d’augmenter. Notamment, à cause de l’extension des services confiés au Cloud, et de l’usage croissant des objets connectés (IoT ou Internet des objets). De la même façon, la généralisation de l’informatique de gestion constitue aussi un nouveau facteur de risque. Plus particulièrement dans les secteurs industriels et médicaux. Ainsi, on sait que les hôpitaux et les entrepôts connectés sont devenus des cibles privilégiées. Cela, sans aucune limite de taille des entreprises ciblées. Par conséquent, les PME comme les grandes multinationales sont autant visées. Or, ce constat alarmant implique forcément une stratégie défensive plus évoluée, afin d’utiliser les bons outils de protection. Heureusement, ces moyens existent.

Nouveaux enjeux de la cybersécurité, nouveaux risques liés au télétravail

En 2020, la politique numérique de multiples entreprises a souvent été dictée par le télétravail, imposé par la crise sanitaire. Une réaction compréhensible, dont le but était d’abord de préserver l’activité économique. Cependant, trop souvent au détriment de la sécurité. Ce qui a fréquemment entraîné des précautions numériques insuffisantes, ou encore trop tardives. Désormais, de nouveaux moyens de défense digitale existent. Ceux-ci permettent une meilleure protection, grâce à une détection plus efficace. Il faut donc les installer en urgence dans les entreprises. D’autant plus qu’ils sont simples à mettre en oeuvre et qu’il suffit de les connaître. En effet, ils n’attendent que la volonté des sociétés qui ont compris la nécessité de se protéger. En résumé, ces outils sont les nouveaux enjeux de la cybersécurité.



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.