Franc succès des produits locaux : une tendance qui s’affirme

2350

Comme l’ont observé de nombreux professionnels de l’alimentation, le franc succès des produits locaux se confirme dans les paniers quotidiens des Français. D’autant plus que la crise sanitaire a poussé les consommateurs à se tourner vers des produits plus responsables. Désormais, cette tendance à se nourrir de façon plus qualitative et locale est en train de s’étendre aussi aux secteurs de la restauration et des cantines scolaires.

Une orientation qui s’affirme

Désormais, le franc succès des produits locaux est une tendance qui se confirme dans les habitudes alimentaires des Français.

Désormais, le franc succès des produits locaux est une tendance qui se confirme dans les habitudes alimentaires des Français.

Actuellement, d’après de nombreux indicateurs de la filière alimentaire, les consommateurs maintiennent leurs habitudes de manger plus sain, acquises pendant la pandémie. Cela se traduit par une hausse des ventes des produits locaux, perçus comme plus équitables, malgré les incertitudes économiques actuelles. Ainsi, acheter de plus en plus souvent des produits alimentaires responsables est devenu une habitude pour les Français. Quitte à payer sa nourriture un peu plus cher. Une nouvelle tendance souvent motivée par un souci de privilégier les circuits courts afin de mieux rémunérer les producteurs. En bénéficiant au passage d’une meilleure traçabilité des produits. Ce qui favorise en partie les ventes des aliments bio.

L’ensemble du secteur de la restauration concerné par le franc succès des produits locaux

Dorénavant, cette évolution croissante s’observe également dans le secteur de la restauration. En effet, en complément de leurs choix personnels, les Français veulent maintenant retrouver leurs habitudes dans les plats qu’ils mangent au restaurant. Ce qui signifie qu’ils préfèrent nettement que les restaurateurs cuisinent avec des produits locaux. En n’hésitant plus à se renseigner sur la provenance des menus. De même, cette attente est en train de s’étendre à la restauration collective. Notamment, dans les cantines scolaires et universitaires, ainsi que dans les restaurants d’entreprise.

A l’avenir, face à cette nouvelle exigence des consommateurs, les pouvoirs publics devront veiller à ne pas les décevoir. Heureusement, un premier pas a déjà été fait en ce sens avec la loi EGALIM. Celle-ci ayant été instaurée pour garantir « […] l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous. » Ce qui devrait nourrir le franc succès des produits locaux.



Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.