Des effectifs de police renforcés, c'est l'engagement que vient de prendre Emmanuel Macron

Effectifs de police renforcés : l’engagement d’Emmanuel Macron

20375

Lors d’une interview pour le Figaro, publiée ce dimanche, le président de la République a annoncé que des effectifs de police renforcés marqueront son quinquennat. Ainsi, dès 2022, 10.000 gendarmes et policiers de plus soutiendront les effectifs actuels des forces de l’ordre.

Effectifs de police renforcés : réprimer les violences sur les personnes

L'arrivée d'effectifs de police renforcés, c'est le récent engagement d’Emmanuel Macron.

L’arrivée d’effectifs de police renforcés, c’est le récent engagement d’Emmanuel Macron.

Au cours de cette interview sur la sécurité des Français, Emmanuel Macron a admis qu’il y a eu dernièrement « […] une forte augmentation des violences sur les personnes ». Même si certains autres progrès ont eu lieu. Ainsi, tout en défendant son bilan, le président a précisé que les agressions contre les représentants de l’État avaient « […] doublé en quinze ans ». Une aggravation due selon lui à « […] une désinhibition provoquée par les réseaux sociaux et la culture de l’anonymat ». D’ailleurs, cette augmentation ne survient pas qu’en France. On l’observe également ailleurs en Europe.

Face à ce fléau social, Emmanuel Macron a rappelé « Je me bats pour le droit à la vie paisible.». Sur le récent verdict du procès des policiers brûlés à Viry-Châtillon, sans toutefois le commenter, le chef de l’Etat a précisé « Jamais je n’accepterai que l’on s’attaque à ceux dont le métier est de nous protéger. » Pour preuve, il a rappelé « […] j’ai voulu augmenter le budget des forces de sécurité de 1,7 milliard depuis mon élection. » Ce qui démontre sa volonté d’obtenir des effectifs de police renforcés.

À lire aussi : le Premier ministre Jean Castex a annoncé une hausse du budget Sécurité 2022

Trafics de drogue : un combat central

Afin de donner des exemples concrets d’efforts sécuritaires en cours, Emmanuel Macron a rappelé sa volonté de lutter contre les trafics de drogues. En effet, il considère qu’ils « […] forment la matrice économique de la violence dans notre pays ». Pour limiter cette délinquance, le président a rappelé que plus de 1.000 opérations répressives ont frappé dernièrement les 4.000 points de trafics connus dans le pays. Avec un effet réel, dont la conséquence est que « […] chaque jour, nous fermons un point de deal ». Par ailleurs, Emmanuel Macron a annoncé qu’il allait « […] lancer un grand débat national sur la consommation de drogue et ses effets délétères ». Notamment, parce que cette consommation de stupéfiants entraîne de nombreux décrochages scolaires. Ensuite, cela provoque une spirale d’échec chez certains jeunes, qui ainsi « […] gâchent leurs chances ».

Effectifs de police renforcés par des recrutements importants

Emmanuel Macron a donc confirmé des effectifs supplémentaires en 2022. Cela, afin de garantir une meilleure sécurité. Ainsi, le chef de l’État a précisé que « […] 4.508 policiers et 1.706 gendarmes ont déjà été recrutés, soit 6.214 membres des forces de l’ordre. » Le président a annoncé « Nous aurons en complément, dès cette année, 2.000 policiers et gendarmes de plus. » L’ensemble de ces recrutements permettra de renforcer la tranquillité sur la voie publique.

Par ailleurs, Emmanuel Macron a promis « […] la création d’une réserve de 30.000 hommes dans la police […]. Et dans la gendarmerie, cette réserve « […] passera de 30.000 à 50.000 hommes » ». Par conséquent, « […] chaque Français verra plus de bleu sur le terrain en 2022 qu’en 2017. » De cette manière, le président compte à la fois rassurer les citoyens et produire un effet dissuasif sur les délinquants. Enfin, ce dispositif global sera étayé par des formations plus longues, pour mieux exercer le métier de policier. Notamment, grâce à une grande académie à Montpellier. Celle-ci dispensera l’enseignement nécessaire à ces effectifs de police renforcés.