Les chauffeurs d’Amazon devront bientôt accepter une surveillance permanente par caméras embarquées

Chauffeurs d’Amazon : une surveillance par caméras embarquées

18573

Chauffeurs d’Amazon : soumis à un contrôle de sécurité

 

Bientôt, les chauffeurs d’Amazon pourraient être surveillés en permanence par des caméras embarquées. Ainsi, en cas de non-respect du code de la route, ou d’excès de vitesse, leurs moindres fautes pourraient être enregistrées. Cela, pendant qu’ils effectuent leurs livraisons. Sous le contrôle d’un dispositif optique. Relié à une intelligence artificielle.

 

Des temps très modernes

Les chauffeurs d’Amazon seront bientôt soumis à un contrôle permanent par caméras embarquées.

Les chauffeurs d’Amazon seront bientôt soumis à un contrôle permanent par caméras embarquées.

C’est la chaîne BFMTV qui a récemment révélé cette information. Sur le futur quotidien des chauffeurs d’Amazon. En effet, la firme américaine a l’intention de doter ses livreurs d’un dispositif d’assistance embarquée. Mais aussi de surveillance permanente. Prochainement, ce système high tech devrait équiper de quatre caméras les cabines des camionnettes d’Amazon. Ainsi, il sera capable de fournir aux conducteurs des informations pratiques durant leur trajet. Cependant, le rôle de ces caméras ne s’arrêtera pas là. Car elles vérifieront également le comportement de ces employés. Cela, grâce à un boîtier spécifique. Développé par l’entreprise américaine Netradyne. En cas de danger potentiel, ce boîtier embarqué sera en mesure d’avertir le chauffeur. Par un signal d’alarme. De plus, en cas d’accident, ce dispositif pourra aussi établir le degré de responsabilité du chauffeur.

Des critiques prévisibles

Pour couper court aux inévitables critiques sur le non-respect de la vie privée, Amazon a assuré que les informations enregistrées ne serviront qu’en cas d’incidents notoires. Ou encore, à des fins de formation. Toujours interne à la société. Par ailleurs, Amazon s’est engagé à ne jamais diffuser les images enregistrées en direct. Et à ne procéder à aucun enregistrement sonore dans les cabines. Enfin, les chauffeurs d’Amazon auront le droit d’éteindre ce dispositif de surveillance lors de leur pause déjeuner. Néanmoins, les opposants d’Amazon ne manqueront pas de critiquer à nouveau la firme sur ses pratiques. Souvent décrites comme intrusives. Et destinées à ne fournir qu’un rendement maximal. Sans tenir compte du bien-être de ses employés.