Succès montant du e-commerce : une attirance qui se confirme

Succès montant du e-commerce : une attirance qui se confirme

16031

Succès montant du e-commerce : l’activité digitale s’accentue

 

Aujourd’hui, le succès montant du e-commerce est une évidence. De fait, les internautes français se servent de plus en plus d’Internet pour effectuer leurs achats. Désormais, cette évolution des habitudes doit être prise en compte par les commerces physiques.

 

Des sites leaders stables

Aujourd'hui, le succès montant du e-commerce prouve que l’activité digitale s'accentue en France.

Aujourd’hui, le succès montant du e-commerce prouve que l’activité digitale s’accentue en France.

Après analyse, parmi les sites marchands les plus actifs, quatre se détachent nettement. A savoir, Amazon, Cdiscount, la Fnac et Veepee. Avec parfois des fluctuations dans ce classement. Cependant, cela ne remet pas en cause une domination durable parmi les sites les plus visités. Ce qui prouve le succès montant du e-commerce. A ce jour, par transaction, le panier moyen d’un Français se situe aux alentours de 62 euros. Avec une attirance marquée pour des secteurs récurrents. En tête, on trouve l’habillement et la mode. Qui captent 58 % de l’activité des internautes. Puis, on trouve les produits culturels, les jeux et l’achat de chaussures. Concernant le retrait des articles achetés, la préférence des internautes va à la livraison à domicile. Pour plus de 80 % d’entre eux. Ensuite, vient la livraison en points relais. Quant au retrait en magasin, il n’occupe que la troisième place.

Plus de transactions numériques

L’année dernière, l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie a comptabilisé près de 1.700.000 achats en ligne supplémentaires. Cela, par rapport à 2018. De fait, cette tendance a continué à progresser en 2020. Ces chiffres attestent du succès montant du e-commerce. Qui a progressé d’environ 8 %. Enfin, parmi les adeptes du e-commerce, neuf internautes sur dix ont moins de 35 ans. Par conséquent, les seniors sont moins représentés.

Hausse des achats par smartphone

Actuellement, on observe une ascension des achats faits avec des smartphones. En effet, ce mode de consommation est désormais privilégié par les internautes. Dorénavant, il a pris le pas sur les achats réalisés via des ordinateurs de bureau ou des tablettes. Ainsi, en France, on estime à 34 millions le volume global de mobinautes. En plus de l’achat définitif, le smartphone sert aussi à effectuer des recherches préalables. Ainsi qu’à suivre les livraisons et à localiser les magasins physiques. Enfin, les téléphones portables servent aussi à consulter les avis des clients, à mieux s’informer sur les produits, et à comparer les prix. Ce qui contribue au succès montant du e-commerce.

Le soutien commercial des sites marchands

En terme d’activité, on observe que les sites marchands permettent aux e-commerçants de réaliser plus de ventes. Cela, via le Click & Collect. Mais aussi, grâce à la mise à disposition dans les points relais. Ainsi, l’année dernière, grâce à leur site, 80 % des e-commerçants ont constaté une hausse de leurs ventes dans leurs boutiques. Et une progression de près de 65 % de leur chiffre d’affaires. Aujourd’hui, cette complémentarité entre les magasins physiques et leur visibilité sur Internet est devenu incontournable. Par conséquent, les commerçants doivent intégrer dans leur stratégie commerciale que le geste d’achat est devenu multicanal. Désormais, il se concrétise à la fois par les smartphones, les ordinateurs et la venue dans les boutiques physiques. Enfin, l’influence des réseaux sociaux devient elle aussi de plus en plus déterminante sur les réflexes d’achats.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.