Le ski de fond a l'avantage de se passer des remontées mécaniques

Pratique du ski de fond : une alternative sans remontée mécanique

18020

Pratique du ski de fond : un retour gagnant en Haute-Savoie

 

Actuellement, l’interdiction d’utiliser les remontées mécaniques empêche de nombreux vacanciers de goûter au plaisir de dévaler les pistes. En revanche, la pratique du ski de fond offre une belle alternative aux amateurs de glisse. En effet, en Haute-Savoie, grâce à un décret du ministère des Sports du 27/11/2020, cette autre façon de skier renait à nouveau sur les domaines nordiques.

 

Une réouverture attendue

Le ski de fond est à nouveau autorisé en Haute-Savoie, pour le plus grand plaisir des vacanciers.

Le ski de fond est à nouveau autorisé en Haute-Savoie, pour le plus grand plaisir des vacanciers.

Suite à ce décret, le grand public, les clubs et les groupes scolaires peuvent donc retourner sur les pistes dédiées à la pratique du ski de fond. Cela, au moins jusqu’au 15 décembre. Toutefois, en respectant une limitation de parcours de vingt kilomètres. Ainsi qu’une durée maximum de présence sur les parcours de trois heures. Par ailleurs, pour les sportifs de haut niveau, il n’existe aucune limitation, sur les vingt-quatre domaines nordiques ouverts. De fait, grâce à cette réouverture, l’accessibilité des domaines des Contamines, des Glières, du Grand Bornand et des Confins à La Clusaz est a nouveau rétablie. Qui plus est, dans la région, d’autres domaines devraient également s’ouvrir.

De nouveaux adeptes

Cette permission accordée à la pratique du ski de fond en Haute Savoie est le résultat d’efforts constants des élus locaux. Ainsi, ces derniers se sont mobilisés avec détermination depuis des semaines. Aux côtés de tous les principaux acteurs des activités de montagne. D’ailleurs, ces efforts se poursuivent toujours en ce moment. Afin que les joies saines de la pratique du ski de fond puissent continuer après le 15 décembre. Sur place, les professionnels constatent dans les stations que cette discipline différente est en train de séduire de nouveaux adeptes. Y compris des vacanciers qui n’avaient jamais envisagé cette autre manière de skier jusqu’à présent.

  • Nous vous invitons à lire également notre article sur la fermeture des domaines skiables d’Isère
  • Le Bulletin des Communes vous suggère aussi l’article du site de France 3 Régions


Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.