Un Pass Navigo Junior sera accessible en septembre prochain.

Pass Navigo Junior : un nouveau forfait accessible en septembre prochain

8106

Pass Navigo Junior : un effort contributif de la Ville de Paris

Dans une récente interview donnée au Parisien, Valérie Pécresse a annoncé qu’un Pass Navigo Junior allait bientôt être lancé, au 1er septembre. Ce nouveau forfait, destiné aux enfants entre 4 et 11 ans, ne coûtera que 24 euros par an. Il permettra aux jeunes abonnés d’utiliser tous les transports en commun de la région Île-de-France.

Compenser un manque

Le Pass Navigo Junior aura pour but de combler une carence. Car si la gratuité des transports existe pour les moins de 4 ans, les collégiens, les lycéens et les étudiants ne peuvent aujourd’hui se servir que du Pass Imagine R. En terme d’aide, les abonnés actifs peuvent profiter d’une réduction de 50 % sur leur Pass Navigo, car il est en partie pris en charge par leurs employeurs. Enfin, pour les retraités, l’année dernière, la région a créé un Pass Navigo Senior. Lui aussi permet une réduction de 50 %, appliquée aux transports. Par conséquent, Valérie Pécresse était consciente qu’une formule manquait pour les « […] enfants de maternelle et d’élémentaire ». Bientôt, ce nouveau Pass économique devrait coûter environ 30 millions d’euros par an à Île-de-France Mobilités, l’autorité des transports de la région. A ce jour, celle-ci permet environ à 200.000 jeunes abonnés de se déplacer. Cela, pour la tranche d’âge des Franciliens âgés de 4 à 11 ans. Celle-ci regroupe environ 1,4 million de personnes. Jusqu’à présent, ces jeunes voyageurs ne peuvent acheter qu’un abonnement Imagine R, dont le prix est nettement plus élevé que 24 euros. En effet, aujourd’hui, il revient à 342 euros par an.

Un achat accessible mais symbolique

Valérie Pécresse a annoncé le futur lancement d'un Pass Navigo Junior.

Valérie Pécresse a annoncé le futur lancement d’un Pass Navigo Junior.

Pour Valérie Pécresse, il est important que l’accès aux transports en commun des jeunes soit facilité. Mais sans toutefois devenir totalement gratuit. En effet, la Présidente de la région Ile-de-France tient à ce qu’un tarif symbolique soit maintenu pour se déplacer. Même s’il est modeste. Cela, comme elle l’a expliqué, pour ne pas « […] céder aux sirènes de la gratuité ». Car l’élue maintient que « le transport a de la valeur. » A ses yeux, il est donc important « […] que subsiste un geste d’achat. » Par ce moyen, elle souhaite « […] sensibiliser les jeunes à l’importance d’avoir un titre de transport ». Notamment, afin de continuer « […] à lutter contre la fraude ». Ainsi, la Ville de Paris va contribuer très largement en septembre à soutenir les abonnements des jeunes voyageurs de sa région. Cependant, sans offrir complètement leurs déplacements.

Une inégalité supprimée

Pour les enfants domiciliés en grande couronne, le Pass Navigo Junior permettra aussi d’utiliser les cars des ramassages scolaires. Ainsi, ce nouveau titre de transport compensera une inégalité actuelle. De fait, aujourd’hui, « […] plus on est loin, plus on paye. », comme l’a expliqué Valérie Pécresse. A ce jour, les enfants et adolescents parisiens âgés de 4-11 ans bénéficient de transports gratuits dans la Capitale. Alors que ceux qui vivent en grande couronne doivent payer 128 euros pour profiter des cars des ramassages scolaires. Le Pass Navigo Junior mettra fin à ce déséquilibre.