Contre les manipulations sur Wikipédia, il existe des outils actifs.

Manipulations sur Wikipédia : des mesures actives pour les combattre

20214

Régulièrement, des manipulations sur Wikipédia, l’encyclopédie universelle, menacent son intégrité. Pour limiter ces manoeuvres intéressées, des bénévoles au service de ce site très populaire surveillent les adresses IP qu’ils jugent suspectes.

Un nettoyage régulier

Contre les manipulations sur Wikipédia, il existe des outils actifs qu'utilisent de nombreux bénévoles.

Contre les manipulations sur Wikipédia, il existe des outils efficaces qu’utilisent de nombreux bénévoles.

Aujourd’hui, en raison de son immense succès, Wikipédia suscite des appétits divers, pas toujours innocents. Notamment, pour conduire des stratégies promotionnelles ou des placements de produits, menés par des agences de communication. Ou encore, en y publiant divers articles « informatifs ». Ceux-ci émanant d’entreprises qui cherchent en réalité à promouvoir leur image. En effet, pour certains, Wikipédia est devenu un vaste terrain de manoeuvres, propice aux influences de toutes sortes.

Ces manipulations sur Wikipedia sont bien connues de Pierre-Yves Beaudouin, Président de Wikimédia France. D’ailleurs, il a récemment cité «  […] les milieux politiques, associatifs, mais aussi économiques […] » comme des adeptes fréquents de ces détournements. Dans le but évident de se valoriser. Ainsi, désormais, la technique qui consiste à cacher des éléments défavorables sous une abondance d’éloges est très connue. Cela, grâce à de faux comptes, qui alimentent discrètement des dizaines de soi-disant « articles ». Or, ces manipulations vont totalement à l’encontre de la volonté de neutralité défendue par cette encyclopédie libre. Par conséquent, des bénévoles de Wikipédia s’efforcent régulièrement de nettoyer le site. Juste pour préserver un principe simple : Wikipédia n’a rien à vendre.

Un lobbying artificiel

Pour valoriser artificiellement leurs clients sur Wikipédia, certaines agences de communication ne reculent devant aucune technique. Notamment, l’utilisation d’informations invérifiables, à base d’anecdotes farfelues. Cela, dans le but de créer de toute pièce des éloges, sans réels fondements. Parfois, en créant plusieurs comptes. Afin de fabriquer l’impression d’un groupe très soudé, à l’avis unanime. En clair, un puissant lobbying, prêt à intimider toute tentative de contradiction.

Une surveillance bénévole

Cependant, pour contrecarrer ce type de manoeuvres, l’encyclopédie dispose d’outils de modération. Entre autres, un filtre anti-abus, heureusement efficace. De plus, Wikipédia se sert aussi d’un robot capable d’analyser les contenus publiés. En vérifiant les mots-clés les plus fréquents. Ce qui peut lui permettre d’identifier des internautes au profil suspect, qu’elle va alors surveiller. Enfin, la meilleure parade contre ces manipulations sur Wikipédia est simplement fournie par les connaissances de ses protecteurs. En fait, celles dont disposent les Wikipédiens qui surveillent les publications. Et qui sont spécialistes d’un sujet particulier. A ce jour, ces serviteurs bénévoles de l’indépendance de l’encyclopédie, dans sa version francophone, sont environ 60.000.