La Route du Chocolat

La Route du Chocolat et des Douceurs en Alsace

28849

La Route du Chocolat et des Douceurs en Alsace. L’Alsace est une région de France célèbre pour sa délicieuse cuisine. Les produits alimentaires produits ici comprennent le fromage, le pain et le vin. Cependant, l’article le plus populaire produit ici est le chocolat.

Les spécialités de la région sont si célèbres qu’elles sont devenues synonymes de la région elle-même. Ces spécialités comprennent des aliments tels que le harrub, le marron glacé et la quetsche.

La Route du Chocolat, les produits alsaciens sont fabriqués avec des ingrédients purs

L’Alsace est connue pour ses délicieuses confiseries, en particulier ses confiseries au chocolat. Le chocolat alsacien contient un pourcentage élevé de beurre de cacao et a une texture plus lisse que les autres types de chocolat. Il contient également plus d’alcool que les autres types de chocolat. Les chocolats alsaciens sont fabriqués à partir d’ingrédients purs tels que les fèves de cacao et la crème fraîche ; ils ne contiennent aucun additif ni conservateur. Les chocolats alsaciens sont fabriqués par plusieurs entreprises, dont Jean-Luc Kohl, Christoffel et Fauerbach.

Les Français ont perfectionné le processus de création du chocolat

Les historiens de l’alimentation pensent que les premières recettes de chocolat ont été créées par les Aztèques au Mexique au 16ème siècle. Les Européens ont rapidement adopté cette nouvelle délicatesse et ont commencé à expérimenter différentes recettes. Finalement, des recettes ont été créées qui utilisaient moins de sucre que les recettes aztèques; ils utilisaient également des amandes ou des noisettes entières au lieu de simples noix moulues. Au XVIIIe siècle.

Les Français ont perfectionné le processus de création du chocolat en poudre – ou « poudre à gâteau » – qui a conduit à une explosion de nouvelles recettes dans toute l’Europe. Ces nouvelles recettes utilisaient généralement du chocolat en poudre comme base avec d’autres ingrédients tels que des noix, de la vanille et des épices ajoutés pour faire diverses friandises.

L’Alsace est connue pour ses délicieuses confiseries, notamment ses chocolats.

confiseriesLes douceurs alsaciennes sont souvent parfumées d’herbes et de baies régionales. La marmelade d’abricot en est un exemple populaire; il utilise des abricots d’Alsace ainsi que diverses épices pour produire son profil de saveur unique.

Un autre article populaire est les pâtes de fruits qui utilisent des fruits régionaux tels que les framboises, les prunes et les cerises pour produire leurs saveurs et leurs couleurs uniques.

La Route du Chocolat, d’anciennes recettes transmises par depuis des générations 

La Route du ChocolatDe nombreuses friandises traditionnelles alsaciennes présentent également des symboles populaires depuis des années dans la région, tels que des étoiles, des cœurs, des feuilles et des trèfles, ainsi que des couleurs traditionnelles comme le rouge. et bleu.

Les rouges traditionnels sont généralement à base de curcuma – un colorant naturel qui provient d’une plante appelée curcuma – tandis que le bleu provient de la poudre d’indigo à base d’une plante des Indes orientales appelée indigofera tinctoria.

La belle région d’Alsace produit certains des produits alimentaires les plus célèbres de France. Cela comprend à la fois du fromage, du pain et du vin, mais aussi certains des meilleurs chocolats du monde. Les confiseries de la région sont connues pour utiliser des herbes et des épices locales ainsi que des fruits, des fleurs et des motifs d’animaux régionaux pour produire leurs friandises uniques. Les produits alimentaires de la région définissent ce que signifie être Alsacien !

 

Pour les fêtes notre sélection de produits très bon rapport qualité prix



Avatar photo

Jean Jacques Alvo, né le 16 mars 1968, est un diplômé renommé de l'Institut d'études politiques de Paris. C'est après un séjour formateur de 2 ans aux États-Unis qu'il choisit d'emprunter le chemin du journalisme. Il fait ses premières armes dans la presse écrite, avant d'occuper une position clé dans le monde du journalisme en 2001. À cette date, il prend les rênes de la rédaction du Bulletin des communes. Sous sa direction, il réoriente la ligne éditoriale du bulletin pour cibler davantage les élus et les citoyens des collectivités locales et territoriales.