smart-city-projet-gardanne

Pourquoi le projet de smart city a-t-il été abandonné par la municipalité à Gardanne ?

680

Il y a un moment que les communes et les villes françaises se sont mises à adopter la nouvelle technologie en rendant ainsi leurs régions connectées en optant pour le tout nouveau concept de smart city. C’est notamment le cas de la municipalité de Gardanne où le projet ayant coûté plus de quatre millions d’euros à la commune a pu être validé il y a une année, un projet qui vient juste d’être annulé pour des raisons des risques du marché public.

En quoi cette initiative annulée aurait pu contribuer au développement de la commune ? Et qu’adviendra-t-il de la somme allouée au projet ? On vous en dit plus dans cet article !

Quelle est la véritable raison derrière l’annulation du projet de smart city de Gardanne ?

quelle est la veritable raison derriere l annulation du projet smart city de gardanne bre 2022, la municipalité de Gardanne a annoncé avoir annulé le projet de smart city pour rendre la commune connectée après que le projet ait été validé il y a tout juste une année. Ainsi, lors du conseil municipal, le projet s’est vu stoppé, avant même le début de son exécution. Au total, quarante millions d’euros étaient alloués à la base pour la mise en œuvre du plan, permettant de rendre la ville connectée. Un projet ambitieux qui aurait pu transformer la ville et améliorer le confort et les services des citoyens, ainsi que la qualité des équipements et des espaces publics.

Malheureusement, cette potentielle smart city ne pourra pas voir le jour, pas tout de suite en tout cas. Les causes sont claires :

  • Les accords passés entre les responsables et les entrepreneurs pilotant le projet ne se sont pas passés comme prévu ;
  • l’occurrence de certaines actions qualifiées de critiquables par le maire de la commune.

Quel est le devenir de la somme dédiée à la réalisation du projet ?

Projet de smart city de Gardanne Il n’y a pas à dire, la somme investie dans ce projet est du moins conséquente, ce qui rend son annulation assez préoccupante. En effet, cette initiative aurait dû être évolutive, une chose tout à fait regrettable, puisque le maire a décidé de faire marche arrière à la dernière minute en annulant le projet qui a coûté des dizaines de millions d’euros à la municipalité.

Une décision fortement contestée et regrettée par les habitants de la région qui n’hésitent pas à manifester leur crainte vis-à-vis du paiement des pots cassés.



Avatar photo

Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.