Le futur déploiement de la 5G fait face à une demande de moratoire insitante

Futur déploiement de la 5G : un moratoire toujours en suspens

14858

Futur déploiement de la 5G : une résistance verte persistante

 

Récemment, deux enquêtes de l’IFOP ont montré une méfiance toujours présente au sein de la population française concernant le futur déploiement de la 5G. Cela, malgré la récente comparaison faite par Emmanuel Macron entre les opposants à cette technologie et les Amish. Une image très commentée, mais qui n’a pas stoppé la demande d’un moratoire.

 

Des craintes latentesLe futur déploiement de la 5G affronte une résistance verte persistante

A l’évidence, ces deux études de l’IFOP ont révélé un besoin d’être rassuré au sein des Français. Ainsi, si 95 % des habitants des grandes métropoles ont déjà entendu parler de la 5G, près de la moitié des sondés restent demandeurs d’un moratoire à son sujet. Pour preuve, ce dimanche, Le Journal du Dimanche a publié une pétition allant dans ce sens. Celle-ci était signée par des élus écologistes et divers représentants de la gauche. De plus, 73 % des personnes interrogées, sympathisantes des Gilets Jaunes, ont déclaré qu’ils préféreraient que le futur déploiement de la 5G soit suspendu. Au moins jusqu’à l’été 2021. Les deux sondages réalisés concernaient d’une part plus de mille personnes, représentatives de la population. D’autre part, un autre échantillon de plus de mille citadins, vivant dans des villes de plus de cent mille habitants.

Des sondages contradictoires

Cependant, malgré les fortes réticences enregistrées par l’IFOP, 75 % des citadins interrogés attendent des progrès de la 5G. Notamment, en matière de télétravail, de formations à distance, ou encore de consultations médicales. Cela, grâce à la télémédecine. En conclusion, 63 % des sondés restent favorables au futur déploiement de la 5G sur notre territoire.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.