Facturation des compteurs Linky aux usagers : vers un futur scandale  ?

Facturation des compteurs Linky aux usagers : vers un futur scandale ?

21160

Installés depuis 2014, les fameux boîtiers verts-jaunes vont-ils engendrer plus de frais que prévu pour les consommateurs ? Ce qui est sûr, c’est que la facturation des compteurs Linky aux usagers a soulevé dernièrement de nombreuses questions et enquêtes qui dérangent.

Un remboursement différé

Une prochaine facturation des compteurs Linky aux usagers risque de faire scandale.

Une prochaine facturation des compteurs Linky aux usagers risque de faire scandale.

Officiellement, le coût global du déploiement des compteurs Linky s’élève à 5,7 milliards d’euros. Ce qui revient à 130 € par boîtier. Or, cette facturation des compteurs Linky aux usagers pourrait leur être progressivement imputée, dès 2022. Par conséquent, une sorte de remboursement différé obligatoire, qui n’était pas du tout prévisible. D’autant plus qu’en 2011, Eric Besson, alors ministre de l’Industrie et de l’Energie, avait affirmé que ce compteur évolué ne « […] coûterait pas un centime aux particuliers ». Alors, qu’en est-il réellement ?

Un surcoût à justifier

A ce jour, le véritable prix du compteur intelligent Linky pour les consommateurs reste flou. Pour l’instant, ce 1er juin, la Commission de Régulation de l’Energie a conclu que le déploiement de ce dispositif avait engendré des « […] coûts inférieurs au budget prévu […] ». Sans toutefois donner plus de précisions. Ce que l’on sait, c’est que financièrement parlant le bilan global des Linky semble favorable. Grâce à « […] des économies qui compensent les coûts d’investissement du projet ». Ces économies s’expliquent notamment par l’avantage des relevés faits à distance, une meilleure détection des pannes et moins d’erreurs de facturation. Cependant, la répercussion momentanée du prix des Linky sur les 32 millions de consommateurs qui les utilisent reste fort probable. Vraisemblablement, à hauteur de 130 euros par foyer.

La facturation des compteurs Linky aux usagers : Une mauvaise surprise

Même si cette facturation des compteurs Linky aux usagers devrait être progressive, elle reste une mauvaise surprise pour les utilisateurs. Par conséquent, l’argument d’Enedis qui affirme que ce boîtier évolué permettra de réaliser des économies à long terme devra être démontré. Bientôt, la Cour des comptes le vérifiera. Afin de savoir si les économies de gestion du réseau de distribution justifient de surfacturer ainsi les usagers. Probablement, entre 2021 et 2029. A l’avenir, le principe de leur faire supporter une partie des frais d’installation des Linky risque de soulever de fortes contestations. A moins de démontrer clairement que ces appareils ne coûtent pas plus cher que les anciens compteurs.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.