Territoire intelligent Angers Loire Métropole : une construction qui continue

Territoire intelligent Angers Loire Métropole : une construction qui continue

21152

Après un an d’efforts, le territoire intelligent Angers Loire Métropole s’est renforcé. Notamment en s’appuyant sur les outils de l’entité ENGIE Solutions. Celle-ci étant très engagée dans les projets de smart cities du territoire. Et aussi grâce à un consortium d’entreprises. Ces dernières appliquant un principe de marché public global.

Des services publics améliorés

La construction du territoire intelligent Angers Loire Métropole se renforce.

La construction du territoire intelligent Angers Loire Métropole se renforce.

En construisant le territoire intelligent Angers Loire Métropole, l’agglomération veut offrir à ses habitants des services publics plus performants. Avec en arrière plan la volonté d’accélérer la transition écologique de ce territoire. Celle-ci devant permettre de réduire ses coûts de fonctionnement. Ainsi que ceux de ses fournitures en énergie. Cependant, ce défi prévu sur douze ans passe d’abord par l’écoute des citoyens.

De nouveaux outils

Aujourd’hui, de nouveaux outils technologiques permettent aux smart cities de mieux connaître les besoins de leurs habitants. Notamment, une plateforme d’hypervision urbaine. Ainsi, Angers Loire Métropole utilise une plateforme d’hypervision urbaine. Celle-ci lui permet de réduire ses coûts de services publics. Cela englobe l’ensemble de ses éclairages et la gestion de ses déchets. Sans oublier les moyens d’assurer une meilleure sécurité dans l’agglomération. De plus, cette supervision connectée facilite une meilleure mobilité urbaine. Avec des stationnements plus rationnels. Enfin, elle permet de bien entretenir les espaces verts et de garantir de bonnes fournitures d’eau. Ce qui apporte une meilleure qualité de vie aux habitants.

Un équilibre entre les secteurs privés et publics

Pour construire le territoire intelligent Angers Loire Métropole, connaître les attentes des habitants est essentiel. En effet, c’est la condition première pour que la stratégie angevine réussisse. En priorité, avec les principales entreprises locales, les écoles d’ingénieurs et les universités. Par la suite, une deuxième étape aura pour but d’encourager de nouvelles  initiatives citoyennes. Sous la forme d’appels et de manifestations d’intérêts. Tous ces projets étant eux-mêmes orientés “smart city”. Pour préserver un dialogue constant entre les acteurs locaux et les équipes des élus. Et pour maintenir un équilibre entre les avis des secteurs privés et publics. Sans avantager l’un plutôt que l’autre. Afin d’aboutir à un partenariat équitable, allant dans la même direction.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.