DERNIERES INFORMATIONS
Search
Grâce à l'attraction nouvelle qu'exercent les villes moyennes, l’essor des smart cities est en train de se renforcer sur le territoire.

L’essor des smart cities : la nouvelle attirance pour les villes moyennes

16606

En ce moment, loin de ralentir, les projets de smart cities s’accentuent en France. Ainsi, on estime qu’aujourd’hui l’essor des smart cities touche plus d’un tiers des communes. Celles-ci ayant déjà amorcé un programme de ville intelligente. En plus, d’autres y réfléchissent. Toutefois, avec un changement notable dans la direction prise : une montée croissante des villes moyennes, de plus en plus attirées par ce concept.

Un changement d’image

vue d'une maison des services publics pour favoriser un essor des smart cities

Dorénavant, ce virage amorcé montre bien que les métropoles ne sont plus les seuls terrains d’applications des smart cities. En effet, les Français sont désormais plus de 43 % à plébisciter les villes moyennes. En les considérant beaucoup plus favorables à une bonne qualité de vie que les mégalopoles. Notamment, parce qu’elles restent à taille humaine. Par conséquent, elles peuvent être plus à l’écoute des véritables attentes des citoyens. Y compris en matière d’emplois, car récemment, le télétravail a beaucoup changé les pratiques. En parallèle, pour également améliorer la perception citoyenne des services publics dans les villes moyennes, le programme national Action Cœur de Ville est aussi en train d’obtenir de bons résultats. Grâce aux efforts soutenus du ministère de la Cohésion des territoires.

L’essor des smart cities : adapter les services publics aux besoins des usagers

Pour offrir une bonne qualité de vie, un territoire doit être en mesure de comprendre les besoins essentiels de ses habitants. Cela, en donnant une priorité à ses structures d’accueils quotidiens. Notamment, en matière de santé et de scolarité, qui sont évidemment des secteurs clés. Sans oublier les crèches, ou encore les lieux dédiés aux pratiques sportives.

Enfin, pour parvenir à satisfaire les attentes des citoyens dans ces domaines, certaines villes peu étendues doivent s’efforcer de lutter contre la désertification. Or, les villes intelligentes ont cette capacité. Et ce, grâce à leurs outils numériques, qui facilitent les transports publics, en proposant des applications pratiques. Par ailleurs, elles peuvent limiter les déplacements fastidieux, en dématérialisant de nombreuses démarches administratives. Enfin, grâce à Internet et à ses plateformes, l’activité des commerçants locaux peut se renforcer et se simplifier. Ce qui est un facteur important pour redonner de l’élan aux centres-villes, qui peuvent aussi s’appuyer sur l’essor des smart cities.