DERNIERES INFORMATIONS
Search
Lors de la conférence sur la transition numérique, les maires ont mis en avant un manque évident de conseillers locaux.

Conférence sur la transition numérique : un manque évident de conseillers locaux

1545

Hier, au Congrès des maires, la conférence sur la transition numérique s’est achevée sur un problème qui reste en suspens. Celui des citoyens fragilisés face au numérique, et qui ont besoin d’un accompagnement. En effet, ce type de soutien des personnes en difficulté avec les outils digitaux nécessite forcément le recrutement de conseillers spécialisés. Or, le programme France Services, piloté par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriale, ne fournit toujours pas assez de ressources humaines.

Un besoin non résolu

Lors de la conférence sur la transition numérique, les maires ont mis en avant un manque évident de conseillers locaux.

Lors de la conférence sur la transition numérique, les maires ont déploré un manque évident de conseillers locaux.

Dans les divers territoires, de nombreux élus locaux constatent aujourd’hui qu’un besoin d’accompagnement numérique perdure et qu’il demeure non résolu. Par conséquent, à l’occasion de la conférence sur la transition numérique, plusieurs édiles ont mis sur la table la question centrale des financements que cela implique. Pourtant, il y a maintenant un an, l’exécutif avait annoncé la création de 4.000 nouveaux postes de conseillers numériques. Ceux-ci étant censés former et familiariser les personnes en difficulté face aux outils numériques. Dans ce programme, un financement de l’Etat d’une durée de deux ans était prévu. Malheureusement, à ce jour, cette annonce n’a pas produit sur le terrain l’effet escompté. Ainsi, à l’occasion de cette conférence, l’Association des Maires de France a soulevé deux problème majeurs. A savoir, des recrutements trop approximatifs, faits dans l’urgence par les collectivités, et un nombre de conseillers mis en place qui reste toujours très insuffisant.

Conférence sur la transition numérique : une solution efficace à trouver

Pour étayer ce constat décevant, Patrick Molinoz, le co-Président de la Commission numérique, a révélé qu’aujourd’hui seulement  242 conseillers numériques seraient actifs. Alors que 3.500 postes auraient été ouverts et que 1.100 conseillers seraient toujours en formation. En clair, malgré l’annonce séduisante du Gouvernement, le programme attendu tarde clairement à se mettre en place. Par conséquent, dans les communes, la pénurie de formateurs numériques se fait nettement sentir. Ce qui laisse de nombreux citoyens dans l’embarras, dès qu’ils doivent utiliser un support numérique. Notamment, lorsqu’il faut qu’ils effectuent des démarches administratives. Dans les prochains mois, l’Association des Maires de France va donc s’efforcer de trouver une solution efficace à ce problème urgent de recrutement.