Saint-lô : Campus connecté

Indications sur le campus connecté à Saint-Lô

26493

Commune française d’un peu moins de 20000 habitants, Saint-Lô se trouve dans la région de Normandie et se place comme la deuxième ville de la zone en termes de population habitante. Nous présenterons dans ce qui suit les particularités du campus connecté qui a récemment été mis en place dans la commune.

Formations et diplômes pris en compte dans le campus connecté à Saint-Lô

Depuis septembre 2021, un campus connecté à Saint-Lô a été finalisé, plus précisément à l’IUT de la commune permettant entre autres aux étudiants de profiter de nouvelles dispositions, notamment en ce qui concerne les formations et l’approche universitaire.

Formations et diplômes pris en compte dans le campus connecté à Saint-LôIl s’agit d’une formule qui a été amené à la base pour les étudiants qui ne pouvaient pas accéder physiquement à des établissements traditionnels ou qui n’en n’avaient tout simplement pas envie. Il s’agit également d’une option mise en avant pour attirer les individus en attente de reconversion professionnelle.

Concernant le sérieux du projet, il est à noter que ce campus donne accès aux mêmes diplômes avec une qualité portée à la même échelle sur des domaines comme :

  • L’économie ;
  • L’informatique ;
  • Le droit ;
  • Le tourisme.

Le déroulement des cours se fait globalement par le biais d’une tutrice qui prend en charge les étudiants par le biais d’une salle dédiée entre 8h et 18h, ce qui leur permet de ne plus avoir à se déplacer.

Précisions sur la plateforme dédiée à la gestion du campus connecté à Saint-Lô

Une plateforme ParcourSup en ligne est mise en place dans ce registre afin de permettre aux étudiants du campus connecté sur Saint-Lô de s’occuper eux-mêmes de leur emploi du temps, de sorte à mieux gérer leurs contraintes et adapter la situation à leurs envies. À noter dans ce cadre que la présence minimale requise dans la semaine est de 12 heures.

Des échéances et délais affiliés aux examens seront toutefois à prévoir afin d’assurer un certain sérieux dans le travail. Cette formule qui permet de largement diminuer les déplacements se révèle donc être un assez bon choix dans l’optique de conserver un travail étudiant tout en continuant ses cours en parallèles.



Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.