Le pays de Quimperlé va inciter les agriculteurs à participer à des mesures de protection de l’environnement.

La Région a en effet lancé un appel à projet sur les mesures agro-environnementales et climatiques. Le syndicat mixte Ellé-Isole-Laïta et la communauté d’agglomération sur les bassins versants Aven-Bélon-Merrien ont répondu à cet appel. Le syndicat et la communauté d’agglomérations ont déjà agi en ce sens en 2012 en proposant une aide de 2 500 euros par an à 15 agriculteurs des zones conchylicoles s’engageant en faveur de l’environnement. Cette fois, les agriculteurs qui souhaitent s’engager en faveur de l’environnement vont désormais être encouragés à travailler dans le respect de l’environnement en échange d’aides financières du fonds européen. Les agriculteurs qui vont donc accepter de s’engager sur cinq ans vont recevoir une compensation financière supplémentaire afin de récompenser cet effort en termes d’environnement. Cet engagement  devra se traduire par des actions concrètes : moins d’animaux par hectares, une réduction des pesticides, l’entretien du bocage par des pratiques de tailles adaptées. Les agriculteurs s’engagent également à veiller à une bonne qualité de l’eau notamment en étant vigilant sur les paramètres bactériologiques. Dans les zones humides, les agriculteurs vont s’engager à bien gérer l’environnement en assurant fauche, pâturage ou mise en herbe. Le montant des aides dépend des mesures agro-environnementales et climatiques mises en œuvre. Ces mesures s’entendent désormais non plus dans une logique de production quantitative mais  dans une logique de production qualitative en mettant la priorité sur la biodiversité et la qualité des produits. Des contrôles du travail seront effectués pour vérifier l’engagement des agriculteurs. Le syndicat mixte et Quimperlé communauté espèrent obtenir une trentaine d’engagements et réponses favorables. Des réunions d’informations seront mises en place afin de bien expliquer la démarche aux agriculteurs qui vont s’engager en faveur de la biodiversité et de la protection de l’environnement.