Search
zones-blanches-accord

Zones blanches : un accord signé pour qu’elles cessent enfin d’être isolées

1063

Zones blanches : elles vont enfin disparaître. Un accord a été signé le mois dernier par le secrétaire d’État à la Cohésion des Territoires, Julien Denormandie, les quatre opérateurs de réseaux (Orange, Altice, Bouygues Telecom et Free Mobile) et l’ARCEP pour que les zones blanches du territoire puissent enfin bénéficier normalement de la téléphonie mobile

zones-blanches-accordZones blanches : un accord signé conclu le 14 janvier

Cet accord, conclu le 14 janvier, concerne 541 centres-bourgs identifiés comme zones blanches. Il peut être considéré comme historique, après les efforts infructueux successifs qui ont marqué jusqu’ici, depuis de nombreuses années, le dossier des zones privées d’un accès courant à la téléphonie mobile. Chaque opérateur signataire s’est engagé à déployer 5.000 nouveaux sites sur 5 ans, pour permettre une couverture satisfaisante dans l’ensemble du pays.

Qu’est-ce qu’une zone blanche ?

On appelle couramment « zone blanche » un territoire non couvert par un réseau mobile. Aucun opérateur mobile ne couvre ce territoire peu densément peuplé, situé le plus souvent en zone rurale.

Cropped Infranum Interpelle Larcep Pour La Faire Changer Davis

L’expression « zone blanche » peut aussi faire référence au programme gouvernemental « zones blanches – centres bourgs » initié en 2003. Ce programme, piloté par l’Etat, consiste à apporter des services de téléphonie mobile, SMS et internet mobile à très haut débit, dans plus de 3500 centres-bourgs de communes de France qui ne bénéficiaient d’aucune couverture mobile lors de recensements effectués en 2003, 2008, 2015, 2016 et 2017. La liste des communes intégrées dans le programme « zones blanches – centre bourgs » est définie par arrêté ; la couverture de ces de ces communes passe par le déploiement de plus de 2500 sites mobiles.

un vaste programme de 3 et 4 milliards d’euros.

Ce chantier aura également l’avantage d’améliorer la couverture 4G globale du territoire français, classé aujourd’hui en Europe seulement 24eme sur 28. Grâce à cet effort, l’usage des téléphones portables sera amélioré sur les grands axes de transports et les lignes ferroviaires du pays.

Le bulletin des communes vous invite à lire Zones blanches : un effort réel des opérateurs