Transformation numérique des smart cities : des chantiers en cours

Transformation numérique des smart cities : des chantiers en cours

21294

En renforçant les possibilités de concertation entre les citoyens et les élus, la transformation numérique des smart cities favorise les échanges. Bientôt, cela devrait redéfinir les méthodes de la gouvernance urbaine.

Des citoyens plus actifs

La transformation numérique des smart cities a commencé mais elle devrait s'intensifier.

La transformation numérique des smart cities a commencé mais elle devrait s’intensifier.

L’un des atouts majeurs de la mutation numérique des smart cities est de ne plus limiter leur développement aux choix des collectivités territoriales. En effet, grâce aux nouveaux moyens offerts aux citoyens, ces derniers peuvent devenir des acteurs plus actifs. Notamment au niveau de l’organisation de leur vie de quartier. En s’exprimant à travers les plateformes de concertation dont ils disposent. Ce qui leur donne accès à des votes rapides, qui témoignent clairement de leurs idées. Ainsi, ils peuvent peser sur l’usage futur de certains budgets.

Transformation numérique des smart cities : des essais encore timides

Grâce à la mutation numérique des smart cities, les entreprises privées pourraient dès maintenant jouer localement un rôle plus participatif. Notamment, à travers un partenariat accru entre les secteurs publics et privés. Afin d’orienter les  futurs projets d’aménagement urbain. Ou pour mener des actions visant à unir les collectivités à des entreprises spécialisées. Or, malgré ces avantages potentiels, on constate que de nombreuses villes n’expérimentent encore qu’une première étape de leur mutation numérique. Alors que des innovations utiles seraient faciles à mettre en place. Y compris dans des villes de moyenne importance. Voire, encore assez peu développées. Pourtant, des avancées techniques pourraient leur permettre une meilleure gestion de leur espace public. Cela, dans trois domaines déterminants. D’abord, pour optimiser leurs infrastructures. Puis, gérer numériquement leurs métiers. Enfin, pour contrôler régulièrement les solutions appliquées. Cela, autant auprès des habitants que des visiteurs.

De nombreux outils fiables qui vont aider à la mutation numérique des smart cities

Aujourd’hui, un meilleur contrôle des infrastructures urbaines est devenu beaucoup plus facile. Dès que l’on applique une transformation numérique de type “smart city”. Ainsi, cette approche permet d’optimiser les réseaux d’eau, d’énergie et des télécommunications. En les gérant avec plus de précision. Cela, via des capteurs connectés. Ces nouveaux outils étant d’une grande fiabilité. De plus, l’usage des objets connectés (IoT) amplifie encore les possibilités de faire naître  des villes plus intelligentes. Enfin, l’usage facile des smartphones, via les réseaux 4 et 5 G, permet aux citoyens d’accéder à de multiples systèmes d’informations. De la même façon que les techniciens qui les entretiennent, car ils sont essentiels aux smart cities.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.