Elections à Veyrier-du-Lac : trop de démissions à répétition

Elections à Veyrier-du-Lac : trop de démissions à répétition

21163

Le 4 juillet prochain, des élections à Veyrier-du-Lac auront lieu dans un contexte tendu. En effet, dans cette commune, le Conseil municipal a enregistré plusieurs démissions. Ensuite, cela a entraîné de façon précipitée une « élection partielle intégrale ».

Une situation d’urgence

Des élections à Veyrier-du-Lac vont bientôt avoir lieu, pour réélire un nouveau maire.

Des élections à Veyrier-du-Lac vont bientôt avoir lieu, pour réélire un nouveau maire.

Prochainement, à Veyrier-du-Lac, en Haute-Savoie, lorsque les élections régionales seront achevées le 27 juin, les habitants devront à nouveau voter. Mais cette fois, ce sera pour réélire leur maire. En effet, suite à de récents départs survenus au sein du Conseil municipal de cette commune, il ne reste plus que dix élus sur dix-neuf. Ce qui est légalement insuffisant, pour toute commune comptant au moins mille habitants. Un Conseil municipal ne pouvant pas être privé d’un tiers de ses membres. Ainsi, des élections partielles vont devoir se tenir en urgence. Afin de choisir au plus vite les remplaçants des élus démissionnaires.

Le maire de Veyrier-du-Lac critiqué pour ses choix controversés

Le maire de Veyrier-du-Lac, Thomas Terrier, a été élu le 25 mai 2020. Cependant, plusieurs élus ont rapidement critiqué sa façon de gérer les intérêts de la commune. Principalement en raison de plusieurs décisions importantes, prises soi-disant sans aucune concertation. Ainsi qu’un manque d’écoute par rapport aux avis qui pouvaient aller à l’encontre de ses choix. Or, cette attitude lui a rapidement nui, le rendant impopulaire auprès de certains. Ce qui explique ces prochaines élections à Veyrier-du-Lac.

Les élections à Veyrier-du-Lac se déroulent dans un contexte mouvementé

Par la suite, au mois d’avril dernier, la situation locale a continué à se dégrader. Avec pour conséquence un rejet par le Conseil municipal du budget de la commune. Soumis par Thomas Terrier. Ensuite, ce veto a contraint le maire de Veyrier-du-Lac à démissionner. Suite à un vote défavorable de onze élus du Conseil, sur dix-neuf membres. Sur place, cette situation d’opposition a poussé le maire à lancer de nouvelles élections à Veyrier-du-Lac. Cela, en raison de la contestation de son mandat. Cependant, à la surprise générale, le 9 mai, l’édile a changé d’avis. Ainsi, il a déclaré au Dauphiné Libéré qu’il ne voulait finalement pas céder « […] sous la pression d’un chantage ». Ce retournement imprévu a profondément contrarié plusieurs élus. D’où la démission de plusieurs d’entre eux. Ce qui a provoqué de nouvelles élections.

Une campagne électorale en accéléré

Désormais, les futurs candidats à ces prochaines élections à Veyrier-du-Lac vont devoir rapidement constituer des listes complètes. Pour cela, celles-ci devront comporter un minimum de dix-neuf personnes. En respectant la parité, comme l’a précisé la préfecture. Ainsi, le premier tour de ces municipales devra s’achever à la date butoir du 17 juin. Ce qui permettra à cette campagne électorale de commencer le 21 juin prochain et de prendre fin le 3 juillet. Avec un éventuel second tour possible le 11 juillet, si nécessaire.