Consignes pour tout savoir sur votre premier logement étudiant

13935

Prendre ou louer un premier logement en tant qu’étudiant peut être une démarche relativement difficile d’autant plus lorsqu’on ne dispose pas d’expérience ou de connaissances dans le domaine. Nous parlerons ici des différents éléments à prendre en compte lors d’une procédure de recherche d’appartement dans cette optique ainsi que les pièges communs auxquels il faudra échapper.

Frais à prévoir pour son premier logement étudiant et mentions légales

frais prevoir premier logement etudiant et mentions legalesPour tout savoir sur votre premier logement étudiant, il est nécessaire en premier lieu de se renseigner sur les plateformes de recherche dans lesquelles ces derniers sont proposés. En règle générale, on opte pour des sites d’annonces entre particuliers étant donné que cela va déduire les frais d’agence qui sont souvent trop conséquents pour des étudiants au budget serré.

Des agents immobiliers peuvent toutefois y inclure leurs offres, mais ceux-ci restent relativement faciles à démasquer via les informations de contact ou même leurs adresses mail. Si vous passez tout de même par ces derniers, notez que le coût de leur intervention ne peut légalement être lié qu’à des aspects précis de la procédure que sont :

  • La visite ;
  • L’état des lieux ;
  • L’écriture du bail ;
  • La mise en place du dossier.

Concernant le contrat en lui-même, plusieurs indications vont y figurer comme la mention du type de bail, le nom et la domiciliation du propriétaire ou encore le montant du loyer et du dépôt de garantie.

Erreurs à éviter lors de la recherche de son premier logement étudiant

Lors d’une recherche de logement étudiant, il est possible de tomber sur des agences spécialisées qui mettent en place des listes de biens reliés à des coordonnées. Il s’agit de vendeurs de listes d’appartements qui, à l’inverse des agents immobiliers traditionnels, ne vont pas intervenir dans le processus après avoir donné les contacts du logement. Acheter ce genre de liste ne résulte sur aucune espèce de garantie quant à la possible récupération d’un bien. Si ces dernières restent légales, les informations inscrites ne sont parfois pas à jour ou ne correspondent tout simplement pas à la description donnée ce qui peut faire perdre un temps précieux.

Devez-vous souscrire une assurance habitation pour étudiants ?

L’assurance habitation étudiant est obligatoire. Que vous soyez étudiant ou non, tout logement non meublé doit être couvert par une assurance. Lors de la signature d’un contrat de location, le bailleur demande au potentiel locataire s’il a déjà souscrit une assurance risques. L’absence d’assurance peut être un motif de résiliation ou d’annulation du contrat de location.

Pour un logement meublé, l’assurance est facultative. Toutefois, cela n’exempte pas le locataire de ses responsabilités en cas de sinistre. Il est donc fortement conseillé de souscrire une assurance habitation. La plupart des bailleurs de résidences meublées exigent même une attestation d’assurance de la part des futurs locataires. Ils peuvent refuser de louer l’appartement si l’étudiant n’est pas assuré. Choisissez l’assurance selon votre type de logement étudiant. Vous pouvez vous renseigner auprès d’un conseiller en assurance si nécessaire.

Dans le cas où l’étudiant est propriétaire de son appartement, il aura besoin d’une assurance ordinaire pour logement. La formule « étudiant » est destinée aux locataires. Cependant, lorsqu’il s’agit d’une chambre individuelle louée dans une maison familiale, l’assurance étudiante n’est plus obligatoire, car c’est le propriétaire qui couvre l’ensemble du logement.



Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.