Brest sert de nombreux repas bio dans ses cantines

Repas bio : Brest montre l’exemple dans ses cantines

14716

Repas bio : des efforts constants

 

En 2007, avant la création de la loi EGalim, pour offrir une alimentation saine et durable à tous, Brest s’efforçait déjà de promouvoir les repas bio dans ses cantines. Aujourd’hui, fidèle à sa volonté, la municipalité brestoise veut atteindre au moins 80 % de menus bio pour ses écoliers d’ici 2022.

 

Garantir une qualité optimale des repas

A Brest, l’objectif de servir des repas les plus sains possible dans les cantines s’appuie sur deux principes de base. A savoir, favoriser les circuits courts, tout en faisant appel en priorité à l’agriculture locale. Ainsi, les établissements scolaires peuvent garantir la bonne santé des enfants qu’ils accueillent. Autant que préserver l’environnement. Pour cela, la grande cité bretonne tient à maintenir en milieu scolaire un pourcentage suffisant d’aliments provenant de l’agriculture biologique. Désormais, ce but se vérifie chaque jour dans les menus proposés aux enfants. Déjà, lors de cette rentrée, qui a rassemblé 6.800 enfants, la proportion d’aliments bio dans les assiettes dépassait les 60 %.

Des partenariats utiles

Brest s'efforce de garantir un fort pourcentage d'aliments bio dans ses cantines.

Brest s’efforce de garantir un fort pourcentage d’aliments bio dans ses cantines.

Pour maintenir son niveau de qualité nutritionnelle, Brest a su créer des partenariats solides. Des partenariats entre la Maison de l’agriculture biologique, dans le Finistère, et plusieurs coopératives de producteurs locaux. Evidemment, en y associant aussi sur place les établissements scolaires concernés. Par ailleurs, pour garantir un pourcentage minimum de nourriture saine aux élèves, une Commission des menus se réunit au moins une fois par trimestre. De fait, cette Commission rassemble à la fois des parents d’élèves, des représentants de la Ville, des enseignants et des fournisseurs.

Ainsi, à chaque fois, ces échanges permettent d’améliorer la qualité des repas. De plus, ils donnent l’occasion d’optimiser les services prévus dans chaque cantine. Parmi les principes défendus , il faut encourager les enfants à  manger des plats qu’ils ne connaissent pas forcément. En proposant de plus en plus d’aliments bio à ses élèves, Brest souhaite éduquer leurs goûts. En les rendant à terme plus exigeants sur la qualité de leurs menus quotidiens.