Préserver les arbres et les haies est une initative écologique très utile

Préserver les arbres et les haies : une volonté commune de protection

14788

Préserver les arbres et les haies : deux Fondations écologistes s’unissent

 

Entre le mois de septembre et décembre 2020, la Fondation Maisons du Monde et la Fondation Nature & Découvertes vont associer leurs actions. Ainsi, pour la première fois, cette initiative verte sera soutenue à travers les dons de solidarité faits à l’ARRONDI. Pour cela, le grand public pourra utiliser de nombreux points dédiés, disponibles dans les magasins.

 

Un soutien pour aider la Nature

Préserver les arbres et les haies champêtres est essentiel pour notre écosystème

Préserver les arbres et les haies champêtres est essentiel pour notre écosystème

Cette nouvelle action solidaire en faveur de l’environnement aura notamment pour but de soutenir le Fonds Pour l’Arbre, créé par l’association AFAC-Agroforesteries. Grâce à elle, deux Fondations engagées pourront mener des actions locales conjointes. A la fois pour préserver les arbres, mais également les haies champêtres. Cela, sur tout notre territoire.

Pour encourager les dons, la Fondation Maisons du Monde et la Fondation Nature & Découvertes rappellent un fait simple. A savoir qu’en plantant juste un kilomètre de haies, on peut stocker entre 550 et 900 tonnes de carbone pendant un siècle. En effet, les arbres dits champêtres, qui poussent au milieu des haies, peuvent vivre jusqu’à cinq siècles. Or, avec leur hauteur moyenne de trente mètres, ils constituent des barrages naturels très utiles. Ainsi, ils servent notamment à empêcher l’érosion des sols. Par conséquent, ils sont très efficaces contre les inondations. De plus, ils offrent également des abris essentiels aux oiseaux, aux petits mammifères et aux insectes. Ce qui permet d’entretenir un équilibre harmonieux entre les écosystèmes et le secteur de l’agriculture.

Préserver les arbres et les haies : un capital vert à reconstituer

Il faut rappeler que depuis 1950, 70 % des haies ont disparu. Cela, en raison d’une agriculture trop intensive. Actuellement, chaque année, on estime qu’environ 11.500 kilomètres de haies continuent de disparaître. En réunissant leurs efforts, les deux Fondations Maisons du Monde et Nature & Découvertes souhaitent aider l’association AFAC-Agroforesteries. De cette manière, elles veulent réussir à mieux préserver les arbres et les haies champêtres. Entre autres, en assistant directement sur le terrain les associations locales, les agriculteurs et les collectivités, pour replanter des arbres et des haies. Ces actions cumulées auront lieu sur l’ensemble de notre territoire.