DERNIERES INFORMATIONS
Search
Mairie à vendre 

Mairie à vendre en Corrèze

28802

Mairie à vendre. A Saint-Priest-de-Gimel, la taille du bâtiment est de 191m2 et il était occupé par la commune depuis 1970. La mairie veut se rapprocher de la zone centrale, 80% des 500 habitants vivent dans cette zone, et la distance actuelle est de 2 kilomètres.

Mairie à vendre. Est-ce une nouvelle farce ?

Mairie à vendre« À vendre ». L’affichage du panneau sur le mur de la salle municipale de Saint-Priest-de-Gimel (Corrèze) est inattendu. Non, ce n’est pas une farce tentée par la municipalité, mais une envie : vendre l’immeuble qu’ils occupent depuis plus de cinquante ans.

Cette petite commune de Corrèze voudrait bien se débarrasser de son ancienne mairie. Une bâtisse du 19e siècle en vente depuis plusieurs mois. Prix estimé : 125 000 euros. La petite annonce fleurit encore un peu partout sur internet.

La municipalité a décidé d’abandonner l’édifice, qu’elle habite, afin de déménager dans le bourg-centre du village, à Gare-de-Corrèze, où vivent 80% des habitants de la commune.

Mairie à vendre. Mise aux enchères sur le site Agorastore

Le marteau du commissaire-priseurLe marteau du commissaire-priseur n’a pas été martelé. En revanche, la mairie de Saint-Priest-de-Gimel (Corrèze) sera mise en vente du 27 février au 13 mars.

L’ancienne mairie est mise aux enchères sur le site Agorastore, spécialisé dans la vente de biens des collectivités territoriales. Petite visite guidée de la bâtisse où, en l’espace d’un siècle, école du village et mairie se sont succédé.

Si la vente se conclut, rassurez-vous, l’équipe municipale ne se retrouvera pas sans abri, une nouvelle mairie est en construction, plus proche du centre-bourg de cette petite commune de 500 habitants.

La vente de ce bien communal permettrait bien sûr de renflouer les caisses de la collectivité, en ces temps de baisse des dotations de l’Etat. Qu’on se le dise…

Cependant il est important de peser les avantages et les inconvénients avant de prendre une décision.

  • Les avantages de vendre des mairies peuvent inclure une augmentation des recettes pour la collectivité, une réduction des coûts de fonctionnement et une plus grande flexibilité pour les décideurs.
  • Les conséquences négatives de la vente des mairies peuvent inclure une perte de contrôle sur les services publics, une perte de la communauté et une augmentation des coûts pour les résidents. Il est important de prendre en compte ces conséquences avant de prendre une décision.


Avatar photo

Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.