Aujourd'hui, la lutte contre le cyberharcèlement doit mieux s'organiser

Lutte contre le cyberharcèlement : un phénomène à mieux combattre

15439

Lutte contre le cyberharcèlement : hier, une Journée d’action

 

Ces derniers mois, à cause de l’isolement imposé par la pandémie de Covid-19, la lutte contre le cyberharcèlement s’est imposée dans notre quotidien. Notamment, parce que beaucoup d’adolescents sont devenus encore plus dépendants des outils numériques. S’exposant ainsi davantage à ce fléau. Hier, une Journée internationale contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire a eu lieu. Dans laquelle cette menace digitale a occupé une large place.

 

Un phénomène social à ne pas sous-estimer

Hier, une Journée de lutte contre le cyberharcèlement a eu lieu

Hier, une Journée de lutte contre le cyberharcèlement a eu lieu

Avec la montée en puissance de l’usage d’Internet et des smartphones, la lutte contre le cyberharcèlement a dû s’adapter. Cela, en raison d’une violence qui devient parfois extrême. Qui peut même pousser certains adolescents fragilisés au suicide. Ainsi, ce fléau social est subi par un nombre de plus en plus important de jeunes élèves. Voire d’enfants. Or, ce problème rejaillit à la fois sur leur santé, leur éducation et leur bien-être quotidien. En réaction, les États membres de l’UNESCO ont mis en place une Journée internationale contre le cyberharcèlement. Notamment, en milieu scolaire.

Des objectifs clairs

Cette Journée spéciale avait pour but de renforcer la lutte contre le harcèlement numérique. En apprenant à le détecter plus vite et à le contrôler. Notamment, en aidant les enseignants à mieux se former à certaines techniques. A cette occasion, Stefania Giannini, sous-directrice générale de l’UNESCO pour l’Education, a souligné l’importance d’inculquer des méthodes vraiment efficaces. Cela, pour combattre au plus vite la violence qui s’exerce aujourd’hui à l’école.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.