Le trafic aérien low cost a entraîné son propre accroissement

0
231
low-cost-secteur-aerien

Le trafic aérien low cost a presque doublé en France.

En vingt ans, la prolifération des compagnies à bas prix a provoqué en France une augmentation considérable du nombre des vols commerciaux.

low-cost-secteur-aerienSelon un rapport émis en 2017 par les autorités de l’aviation civile, entre 1994 et 2014, le trafic aérien a bondi dans l’Hexagone. Il est passé de 90 à 164 millions de passagers. Non seulement cette hausse est considérable, mais tout pousse à croire qu’elle va continuer. D’après les chiffres publiés par l’Union des Aéroports Français (UAF), entre 2006 et 2016, cette progression a augmenté de près de 25,5 %, ce qui représente 186 millions de passagers commerciaux transportés. Toutefois, cette croissance en 2016, d’un peu plus de 3 % en France, a été inférieure à la moyenne du trafic constaté dans l’Union européenne, qui lui a été d’environ 6,7 % pour la même période. Au niveau mondial, le succès du low cost s’est également affirmé. Il a en effet totalisé 1,2 milliard de passagers, ce qui représente une courbe de progression plus rapide que celle observée dans le secteur du voyage traditionnel. Ainsi, les compagnies low cost européennes ont réussi à capter un tiers du trafic. En Asie-Pacifique, leur volume global a atteint 31 %, contre 26 % en Amérique du Nord.